Transfert PSG : Cavani, Meunier, mais pour qui se prend Paris ?

PSG : Meunier et Cavani ont raison de quitter le Paris SG

Le PSG et toute sa direction agacent dans les dossiers Edinson Cavani et Thomas Meunier. Ces deux joueurs en fin de contrat n’ont pas été prolongés par le Paris Saint-Germain, ce qui les contraint à un départ qui devrait être effectif le 30 juin au plus tard. Malgré son choix, le PSG n’est pas très content de ses indésirables et cela s’explique difficilement.

Edinson Cavani a-t-il été bien traité au PSG ?

Edinson Cavani, meilleur buteur de l’histoire du PSG, malgré sa capacité à rendre des services, s’est vu indiquer la porte de la sortie. La raison, l’uruguayen est en fin de contrat avec le Paris Saint-Germain qui n’a pas voulu le conserver. L’attaquant est resté correct malgré des choix indécents de Thomas Tuchel qui aurait pu l’honorer pour sa dernière année au club. Au lieu de respecter la légende du club qu'est devenu l'uruguayen, l’allemand a très souvent laissé Edinson Cavani sur le banc des remplaçants cette saison, ne l’utilisant qu’à 14 reprises. L’ancien napolitain aura joué 7 matchs comme titulaire avant de grappiller ça et là du temps de jeu à 7 autres reprises. Le joueur n’a jamais rien dit de travers, espérant un changement de décision du club à son égard. Aucune offre ne lui sera pourtant faite malgré ses nombreux appels du pieds. Disposé à baisser son salaire pour rester encore deux saisons à Paris afin d'y finir sa carrière, il ne recevra aucune proposition de sa direction jusqu’au début de la crise de Covid-19 qui a précipité la fin de la saison. Malgré la crise et un monde du foot totalement désorganisé dans son organisation, le Paris Saint-Germain restera sur sa décision de ne rien offrir à son joueur.

Thomas Meunier, pourquoi perdrait-il de l’argent pour Leonardo ?

Comme l’uruguayen Edinson Cavani, le belge Thomas Meunier n’a pas bénéficié d’une nouvelle offre pour prolonger. Contrairement à l’attaquant, le latéral droit a trouvé un nouveau club, le Borussia Dortmund, qui lui a même offert un salaire plus élevé que celui qu’il perçoit au PSG. Le belge attendait donc mercredi pour rejoindre son nouveau club lorsqu’une nouvelle demande du Paris Saint-Germain est arrivée. Le club de la capitale française aimerait, pour terminer ces compétitions en Coupe de la Ligue, Coupe de France et Ligue des Champions que les deux joueurs prolongent leur contrat de seulement 2 mois comme l’autorise exceptionnellement la FIFA. Refus catégorique de l’un et l’autre qui n’y voient aucun intérêt, sauf peut-être un triomphe en Ligue des Champions tellement improbable. Pour les deux Coupes françaises, ils ont chacun glané plusieurs trophées avec Paris. En ce qui concerne la Ligue des Champions, ils ne semblent pas trop y croire. Simplement parce que le PSG est à l’arrêt pendant que les autres grands clubs européens préparent les échéances futurs par leurs matchs de championnat maintenus.

Edinson Cavani ne veut donc pas des deux mois de contrat. Le risque d’une blessure, après plusieurs mois d’arrêt des compétitions, est trop importante. Que ferait-il une fois blessé ? Quel club voudrait de lui et sous quelles conditions ? Le sud-américain refuse donc à ce motif légitime de signer un tel contrat et se lance à la recherche d’un nouveau club. Thomas Meunier veut bien rester les deux mois, mais à conditions que Paris lui verse le salaire qu’il doit commencer à percevoir à Dortmund. Refus du PSG qui semble se prendre pour une victime alors qu’il ne fait que payer les conséquences de ces décisions.

Le Paris Saint-Germain qui pique une colère

Et il se trouve des personnes spécialisées dans les leçons à deux balles pour railler ces deux joueurs dans les médias et sur les réseaux sociaux. Il sembleraient même que les dirigeants du PSG, Nasser Al-Khelaïfi et Leonardo, ne soient pas très contents de l’attitude de ces deux joueurs. Visiblement, ils n’ont pas du penser à leur propre attitude vis-à-vis de ces deux là. Malgré la crise sanitaire qui lui a fait perdre beaucoup d’argent, Paris a fait le choix de libérer ces mêmes joueurs pour en acheter d’autres une fois le mercato international ouvert.





Par Gary SLM
Publié le 29 juin 2020 à 19:28 | mis à jour le 29 juin 2020 à 19:28

Facebook
Twitter
email
Whatsapp