Barça : Le père de Griezmann remet Quique Setién à sa place

Antoine Griezmann au Barça

Quique Setién a déclaré qu’il ne regrettait pas d’avoir laissé Antoine Griezmann sur le banc des remplaçants lors du choc Barça - Atletico Madrid (2-2) mardi soir, lors de la 33e journée de Liga. Il n’en fallait pas plus pour agacer le père du champion du monde.

Barça : Pas d’excuses de Quique Setién à Antoine Griezmann

Arrivé l’été dernier au Barça avec le statut de superstar contre 120 millions d’euros d'indemnité de transfert, Antoine Griezmann déchante désormais. Incapable de s’imposer dans l’effectif catalan, le natif de Mâcon a perdu sa place de titulaire et n’est plus qu’un simple remplaçant. Véritable désillusion pour l'ex-Atleti, obligé d’assister au choc contre son ex-club depuis le banc de touche. L’attaquant tricolore n’est entré en jeu qu’à la 90e minute du match, juste pour disputer les 4 minutes d'arrêt de jeu. Interrogé sur sa gestion du joueur, Quique Setién a répondu : « J'aurais pu […] ne pas le faire entrer par exemple, mais tu as toujours l'espoir qu'un joueur comme lui peut produire une action ponctuelle qui te permette de gagner le match. » Antoine Griezmann n’a pas permis au Barça de gagner le match et cela ne semble pas plaire à l'entraîneur qui promet de lui parler. Il annonce déjà qu'il ne lui présentera pas ses « excuses », car il ne croit pas avoir mal fait de le laisser flemmarder sur le banc de touche.

FC Barcelone : Le père de Griezmann répond à Quique Setién

Cette sortie a fait réagir le père de l’international français (78 sélections, 30 buts). Particulièrement remonté contre le technicien du FC Barcelone, Griezmann père a posté sur Instagram : « Pour avoir cette conversation, vous devez avoir les clés du camion, et ce n'est pas le cas, vous n'êtes qu'un passager. » Le message a été vite supprimé. Mais cela ne laisse plus de place au doute sur la fin de la comédie entre le joueur de 29 ans et l’ancien entraîneur du Betis Séville.



Par JOËL
Publié le 02 juillet 2020 à 05:00 | mis à jour le 02 juillet 2020 à 05:00

Facebook
Twitter
email
Whatsapp