FC Nantes Transfert : Une jurisprudence Rongier est née

Le FC Nantes désormais aguerri contre les départs à la Rongier

Valentin Rongier a quitté le FC Nantes pour rejoindre l'OM l’été dernier, un jour après la fermeture du marché. Un départ tardif qui a bouleversé le système de jeu des Nantais.

Rongier, un départ tardif qui a fait mal au FC Nantes

Ciblé par l’OM l’été dernier, le dossier Valentin Rongier avait traîné pour des détails financiers. Finalement, le milieu de terrain a quitté le FC Nantes 24 heures après la fermeture du mercato estival. Ce départ tardif a pesé sur l’organisation du jeu des Nantais, vu que le milieu de terrain de 25 ans était un élément important de l’effectif de Christian Gourcuff. Alors que le championnat était déjà lancé, l’entraîneur devait réorganiser tout le système de jeu des Nantais. Les responsables canaris ont tiré les conséquences de l’affaire Rongier.

Le FC Nantes désormais préparé contre les départs tardifs

Le cas Rongier a échaudé le FC Nantes. Le grand défi, c’est de ne plus être mis en difficulté par des départs tardifs. Les responsables canaris ont « travaillé différemment » et ne devraient plus être « embêtés de ce point de vue-là », a expliqué Philippe Mao sur le site officiel du FC Nantes. « Le plus compliqué dans un mercato et surtout lorsque celui-ci se rallonge, c’est d’anticiper la perte éventuelle de joueurs en toute fin de période… », a ajouté le coordinateur sportif des Nantais. Mais instruit par la cas Valentin Rongier, le responsable nantais se croit désormais en mesure de « montrer une certaine capacité de réaction et d’anticipation », même si elle « n’est pas évidente car il y a des joueurs sous contrat ».



Par JOËL
Publié le 02 juillet 2020 à 02:50 | mis à jour le 02 juillet 2020 à 02:50

Facebook
Twitter
email
Whatsapp