Rachat de l’OM : Frank McCourt tape du poing sur la table

Ajroudi contré par Frank McCourt dans les médias

Candidat déclaré au rachat de l’OM, Mohamed Ayachi Ajroudi multiplie les déclarations-chocs dans les médias pour parvenir à ses fins. Un comportement qui ne plaît pas du tout à Frank McCourt, propriétaire de l’Olympique de Marseille, qui a décidé d'y mettre fin.

Mohamed Ayachi Ajroudi très chaud pour le rachat de l’OM

Mohamed Ayachi Ajroudi est convaincu que tout peut être acheté. Et ce que le milliardaire franco-tunisien veut acheter, c’est l’OM. Il promet d’en faire un des plus grands clubs d’Europe en investissant massivement. Pour parvenir à leur fin, le richissime ingénieur et son clan, dont l’un des principaux membres est Mourad Boudjellal (ancien président RC Toulon), se fendent de déclarations plus fracassantes les unes que les autres dans les médias. Une façon de faire qui ressemble à un harcèlement médiatique contre Frank McCourt, propriétaire de l’écurie phocéenne. Ce dernier a décidé d’y mettre fin.

Frank McCourt donne la riposte au clan Ajroudi

Le président marseillais Jacques-Henri Eyraud et le clan Frank McCourt ont d’abord répété que l’Olympique de Marseille n’était toujours pas à vendre. Une première réponse qui n’a visiblement eu aucun effet sur le désir de Mohamed Ayachi Ajroudi. La preuve, après cette réponse des dirigeants olympiens, le potentiel repreneur est revenu à la charge avec force. Dans un entretien au Figaro, il a promis qu’en cas de rachat de l’OM, il signerait des stars mondiales comme Zinedine Zidane (entraîneur du Real Madrid) et Cristiano Ronaldo (attaquant de la Juventus Turin). De quoi faire rêver les supporters et les rallier à sa cause. Pour Frank McCourt et son clan, c’en est trop. Ils ont décidé de mettre le holà aux fantasmes du clan Ajroudi. Ainsi, L’Équipe annonce que « la société Image 7, qui gère la communication du propriétaire américain en France, a appelé toutes les rédactions pour marteler que » l’OM n’est pas à vendre. Évoquant les agissements des candidats au rachat, le propriétaire marseillais a le sentiment d’être la cible d’ « une tentative de déstabilisation », ajoute le quotidien sportif. De quoi faire ravaler à l’homme d’affaires franco-tunisien son désir de rachat de l’OM ?

Par JOËL
Publié le 12 juillet 2020 à 08:54 | mis à jour le 12 juillet 2020 à 09:20

Facebook
Twitter
email
Whatsapp
Joueurs et Clubs