PSG : Gian Piero Gasperini ne voit pas Paris désavantagé

L'Atalanta et le PSG ont rendez-vous le 12 août

L'un aura joué 13 matchs de Serie A, l'autre, deux finales de coupes et trois matchs amicaux. De l'Atalanta ou du PSG, Gian Piero Gasperini ne sait pas qui est le plus avantagé.

Quoi de mieux entre les 13 matchs de l'Atalanta et les 2 finales du PSG ?

Le 12 août prochain, l'Atalanta Bergame arrivera à Lisbonne avec 13 matchs de Serie A dans les jambes disputés en l'espace de deux mois. De l'autre côté, son adversaire, le Paris Saint-Germain, n'aura disputé que deux matchs officiels et à forts enjeux : les finales de Coupe de France et de Coupe de la Ligue contre l'AS Saint-Etienne et l'Olympique Lyonnais. Pour préparer ces échéances, le PSG a prévu trois matchs amicaux dont le premier face au Havre a montré un Paris Saint-Germain plein d'envie, l'emportant 9-0. Cependant, Gian Piero Gasperini, l'entraîneur de l'Atalanta, ne voit pas bien comment l'une des deux équipes pourrait être avantagée. "Je ne sais pas s'il vaut mieux arriver en ayant joué 13 matchs ou seulement deux finales de coupe comme ce sera le cas pour eux", s'est questionné l'ancien entraîneur du Genoa.

L'Atalanta essaiera d'être à 100 %

En étrillant Brescia 6-2, les Bergamasques reviennent à six points du leader turinois, mais Gasperini préfère d'abord sécuriser le podium. "Tout n'est pas encore joué mathématiquement pour atteindre les objectifs et nous voulons aussi jouer cette deuxième ou troisième place" a-t-il déclaré, assurant que son équipe tâchera d'arriver "au meilleur de sa forme pour le match contre le PSG en août", même s'il craint que les joueurs n'aient pas assez de temps pour récupérer.



Par Clément
Publié le 15 juillet 2020 à 09:23 | mis à jour le 15 juillet 2020 à 09:23

Facebook
Twitter
email
Whatsapp
Joueurs et Clubs