Girondins de Bordeaux : Vers un départ de Benoît Costil ?

Benoît Costil voudrait quitter les Girondins de Bordeaux

Avec les tourments que traversent les Girondins, Benoît Costil pourrait quitter Bordeaux cet été. Le gardien de but de 33 ans aurait déjà fait part de ses intentions à sa direction.

Benoît Costil sur le départ à Bordeaux ?

Après Paulo Sousa, les Girondins de Bordeaux pourraient perdre un autre cadre cet été. Capitaine du club au scapulaire, Benoît Costil serait excédé par la situation dans laquelle se trouvent les Marine et bleu. Au point où le gardien de but aurait fait part de ses envies de départ à sa direction comme le révèle RMC Sport. « Lassé par la situation et trop inquiet par le manque d’ambition du projet girondin, Benoît Costil a demandé à sa direction de le laisser partir en cas d'offre cet été », a révélé le média mercredi. Arrivé en 2017, le portier est encore lié aux Girondins jusqu’en 2022. Dans un récent entretien à Ouest France, le joueur de 33 ans confiait déjà son envie de revenir en Bretagne. L’international tricolore (1 sélection) a évolué au Stade Rennais durant six ans (2011-2017).

Une situation tendue chez les Girondins

Bordeaux est dans la tourmente depuis quelques mois maintenant. La tension est palpable entre la direction des Girondins et les Ultras bordelais. Ces derniers exigent la démission de Frédéric Longuépée et le départ du fonds américain King Street. De même, certains dirigeants bordelais sont impliqués dans certains scandales. Ancien directeur sportif des Girondins, Souleymane Cissé est cité dans le possible transfert frauduleux de Thibault Klidjé. L’Ivoirien a démissionné de son poste entre temps et occupe aujourd’hui les fonctions de directeur sportif du FC Lausanne en Suisse. Ces derniers jours, c’est Eduardo Macia qui est visé par une plainte dans le cadre du transfert de Naoufel Khacef. Le directeur du football du FCGB est accusé d’ « escroquerie en bande organisée » et « exercice illégal de la profession d’agent sportif ». Avant Benoît Costil, le coach Paulo Sousa avait déjà fait part de ses envies de départ. Le technicien portugais entretiendrait des rapports tendus avec le président Frédéric Longuépée qui a été invité à démissionner par le nouveau maire de Bordeaux, Pierre Hurmic. Mais jusqu’ici le boss du FCGB s’accroche.



Par Ange A.
Publié le 16 juillet 2020 à 02:00 | mis à jour le 16 juillet 2020 à 02:00

Facebook
Twitter
email
Whatsapp
Joueurs et Clubs