Bordeaux : Le nouveau maire met la pression sur King Street

Pierre Hurmic veut rencontrer King Street

La situation des Girondins intéresse Pierre Hurmic. Le nouveau maire de Bordeaux a fait part de sa volonté de rencontrer King Street, le principal actionnaire du FCGB.

Bientôt une rencontre entre King Street et Pierre Hurmic ?

Nouveau maire de Bordeaux, Pierre Hurmic entend davantage s’intéresser à la situation des Girondins. Le nouvel édile l’a fait savoir dans les colonnes de Sud Ouest jeudi. Dans sa sortie, le successeur de Nicolas Florian a de nouveau émis le vœu de rencontrer le principal actionnaire du FCGB. « Je veux avoir une discussion avec Daniel Ehrmann, représentant de l’actionnaire King Street, pour savoir quelle est la politique du club », a indiqué Pierre Hurmic. Pour le nouveau maire, « la vie d’un club de foot concerne aussi la municipalité » et il est de son « devoir » de s’y intéresser.

Nouveau tacle à Frédéric Longuépée

Comme lorsqu’il était en campagne, Pierre Hurmic a de nouveau critiqué le bilan du président des Girondins de Bordeaux. « Jusqu’à présent, Longuépée n’a pas trop bien réussi », a-t-il glissé. Avec les scandales autour de sa gestion, le nouveau maire avait appelé à la démission du président du FCGB. Mais le patron des Girondins avait fermé la porte à un départ. Il avait fait part de son envie de rencontrer le maire pour le rassurer quant aux engagements de King Street. Cette nouvelle sortie de Pierre Hurmic intervient alors que la crise s’enlise chez les marine et bleu. Hormis les tensions avec les Ultramarines, la direction voit également certains cadres vouloir claquer la porte à cause du contexte actuel. L’entraîneur Paulo Sousa et le capitaine Benoît Costil ont déjà fait part de leur intention de quitter le club au scapulaire.



Par Ange A.
Publié le 16 juillet 2020 à 16:50 | mis à jour le 16 juillet 2020 à 16:50

Facebook
Twitter
email
Whatsapp
Joueurs et Clubs