LOSC Mercato : Osimhen à Naples dans les prochaines heures

LOSC Mercato :Victor Osimhen rejoint Naples Publié le 18 juillet 2020 à 08:05

L’avenir de Victor Osimhen est le dossier chaud du mercato du LOSC. Le Nigérian va proclament rejoindre le SSC Naples dans les prochaines heures ou au plus tard le lundi. C’est la dernière information concernant ce dossier anormalement long à finaliser.

LOSC : Victor Osimhen, ce sera bien Naples

Sur les tablettes de Naples depuis plusieurs semaines au moins, Victor Osimhen pourrait filer en Italie. L’attaquant du LOSC avait déjà visité les installations des Gli Azzurri. Il en avait profité pour évoquer son transfert à Naples, un transfert pour lequel Lille OSC a donné son accord. Les dirigeants du club nordiste ont autorisé le club italien à négocier les conditions du contrat qui va les lier à Victor Osimhen. Ils venaient eux-mêmes de se mettre d’accord avec sur les indemnités de son transfert ainsi que l'échéancier du versement de celle-ci. Mais contre toute attente, le Nigérian qui a été rassuré en privé et publiquement par Kalidou Koulibaly n'est toujours pas napolitain, bien que Christophe Galtier se soit déjà fait à l'idée de le perdre depuis belle lurette après l'annonce des montants en jeu dans cette opération.

Le buteur nigérian de Lille OSC officialisé ?

Le journaliste Manu Lonjon croit savoir qu'un accord total est sur le point d'être trouvé. Il estime que le joueur devrait rejoindre son prochain club, qui sera bien entendu Naples, dans les prochaines heures ou dans les jours à venir. Optimiste pour la fin prochaine du dossier, il a déclaré dans le "Manu Times" : "Naples toujours loin devant pour V Osimhen ( LOSC). Les parties sont en train de finaliser le deal qui devrait être validé dans les prochaines heures." Cette journée de samedi s'annonce donc décisive dans ce dossier pour lequel le directeur général de Lille OSC, Marc Ingla, est au four et moulin. Le dirigeant du club nordiste avait déjà annoncé qu'un départ du joueur était proche. Il avait affirmé jeudi dernier que les négociations étaient dans la "dernière étape".





Par Gary SLM