ASSE : CdF, Denis Bouanga impatient d’affronter le PSG

Denis Bouanga, buteur de l'ASSE et sa rage de vaincre

Denis Bouanga et l’ ASSE jouent gros face au PSG en finale de la coupe de France. En plus du trophée, il y a une qualification en Ligue Europa au bout du match pour l’AS Saint-Étienne. A un peu plus de 24 heures de cette rencontre, le buteur des Stéphanois rassure.

ASSE : Bouanga « prêt » à en découdre avec le PSG

Meilleur buteur de l’ASSE la saison dernière, Denis Bouanga est impatient de croiser le fer avec le PSG, ce vendredi 24 juillet au Stade de France. Comme le capitaine Loïc Perrin, l’ailier des Verts disputera sa première finale de Coupe de France et il est hyper motivé à l’idée d’inscrire le trophée à son palmarès. « Le fait de jouer une finale avant l’ouverture de la saison, avec un trophée au bout, c’est motivant. On a tous hâte d’y être », a déclaré le Gabonais. Personnellement, il se dit prêt pour en découdre avec le Paris Saint-Germain. « Un mois avant la reprise collective, je me suis remis en mode compétition en travaillant… Je suis revenu à l’entraînement avec beaucoup d’envie », a rassuré Denis Bouanga. Sur le plan collectif, ce dernier assure que les Verts se sont bien préparés, avec « les nouveaux joueurs qui ont rejoint » l’équipe de Claude Puel. « La qualité est là, avec un nouvel état d’esprit. Les sensations sont bonnes. Chaque entraînement est réalisé afin d’être dans les meilleures conditions face au PSG. Je sens l’équipe prête à jouer cette finale », a indiqué le meilleur joueur de l’ASSE en 2019-2020.

Bouanga espère un exploit comme celui du Stade Rennais

Le PSG a gagné la coupe de France à 12 reprises, dont 4 fois lors des 5 dernières éditions. En effet, les Parisiens ont perdu la finale en 2019 contre le Stade Rennais, aux tirs au but. Et les Stéphanois ont bien l’intention d’imiter le club breton. « Si Rennes l’a fait, on peut le faire aussi », a déclaré Denis Bouanga. Ce dernier rêve en effet « d’un exploit » de l'ASSE. « C’est une finale, un match sec. On aura notre carte à jouer. Pourquoi ne pas y croire », a-t-il conclu.





Par ALEXIS
Publié le 23 juillet 2020 à 17:41 | mis à jour le 23 juillet 2020 à 17:41

Facebook
Twitter
email
Whatsapp