PSG - ASSE (1-0) : Expulsion de Perrin, Bouanga change d'avis

Denis Bouanga reconnaît finalement que Loïc Perrin méritait le carton rouge

Interrogé à la pause du match entre le PSG et l’ASSE (1-0) en finale de la coupe de France vendredi soir, Denis Bouanga avait taclé l’arbitrage à cause de l’expulsion de Loïc Perrin. Quelques heures plus tard, l’attaquant stéphanois a reconnu que son coéquipier méritait effectivement le carton rouge.

Denis Bouanga crie à l’ « injustice » pour l’expulsion de Loïc Perrin

Kylian Mbappé n’a pas terminé le match entre le PSG et l’ASSE (1-0) en finale de la coupe de France. L’attaquant du Paris Saint-Germain a été obligé d’abandonner ses coéquipiers à la demi-heure de jeu, suite à un tacle appuyé de Loïc Perrin sur sa cheville. Une action qui a immédiatement coûté un carton rouge au défenseur central de l’AS Saint-Etienne. A la pause, au micro de France 2, Denis Bouanga a pointé une « injustice » contre la formation ligérienne qui « ne comprend pas pourquoi c’est d’un côté et pas de l’autre ».

L’international gabonais se rétracte

Après cette intervention à chaud, Denis Bouanga est rentré chez lui et a probablement visionné les images du tacle de Loïc Perrin sur la cheville de Kylian Mbappé. Un visionnage qui lui a permis de comprendre qu’il avait eu tort de condamner la décision de l’arbitre. Sur son compte Twitter, l’ancien Nîmois a fait son « mea culpa » et a reconnu qu’ « il y avait bien rouge ». Le joueur de 24 ans a ensuite promis de ne plus « jamais parler à chaud » des décisions arbitrales. Concernant le résultat de la rencontre, Denis Bouanga a exprimé ses « regrets » d'avoir perdu, mais s’est dit « fier de ce groupe » stéphanois. Le Gabonais aurait ouvert le score de la rencontre si son tir n’avait pas croisé le poteau de Keylor Navas au début du match alors qu’il y avait 0-0.





Par JOËL
Publié le 25 juillet 2020 à 09:23 | mis à jour le 25 juillet 2020 à 09:23

Facebook
Twitter
email
Whatsapp