Bordeaux : Laurent Koscielny évoque l'avenir de Paulo Sousa

Laurent Koscielny se prononce sur la situation de Paulo Sousa

L’avenir de Paulo Sousa cristallise l’attention du côté des Girondins de Bordeaux. Interrogé par Sud Ouest, Laurent Koscielny a fait la lumière sur la situation de son entraîneur. Le défenseur révèle notamment le discours tenu par le technicien portugais.

Laurent Koscielny tente de rassurer pour Paulo Sousa

Ces derniers jours, l’avenir de Paulo Sousa a beaucoup fait parler à Bordeaux. Cette fois, le coach portugais semble parti pour rester sur le banc des Girondins. Une tendance que confirme Laurent Koscielny. Le défenseur bordelais s’est confié sur la situation de son entraîneur dans un entretien au journal régional. « On ne sait pas de quoi l’avenir sera fait. Il se comporte normalement, comme s’il partait pour une nouvelle saison ici. Et on se met au diapason pour être à 100 % dans un mois contre Nantes, pour le début du championnat », a déclaré le joueur de 34 ans. Le défenseur est également revenu sur la réunion qui a jeté un froid sur l’avenir de Paulo Sousa. Il confie que le technicien portugais avait « simplement dit qu’il se posait des questions ».

Plus de rebondissement à venir pour Sousa ?

Durant cet échange, Laurent Koscielny s’est également prononcé sur les qualités de son entraîneur. L’ancien d’Arsenal révèle en apprendre davantage sous la direction du Portugais. « C’est un très bon coach avec une conception du jeu. On travaille énormément, notamment tactiquement, et j’ai appris de nouvelles choses », a-t-il souligné. Avec les confidences du défenseur, tout porte à croire que Paulo Sousa ne se pose plus de questions sur son avenir. Surtout que la piste Benfica est à oublier pour lui. Son nom figurait sur la short-list du club lisboète qui a finalement choisi Jorge Jesus. L’entraîneur de 49 ans semble parti pour une deuxième saison sur le banc des Girondins avec lesquels il est sous contrat jusqu’en 2022.





Par Ange A.
Publié le 25 juillet 2020 à 11:59 | mis à jour le 25 juillet 2020 à 11:59

Facebook
Twitter
email
Whatsapp