RC Lens : Après la Ligue 1, Oughourlian annonce un chantier

Joseph Oughourlian, président du RC Lens

Le RC Lens a retrouvé la Ligue 1 quatre ans après la reprise en main du club par Joseph Oughourlian. Le premier objectif a été atteint. Le président a même créé une section féminine de football au Racing Club. Il vient également d'annoncé un nouveau chantier.

RC Lens, le club devenu omnisports sous Oughourlian

Après son rachat du RC Lens, Joseph Oughourlian a injecté plusieurs millions d’euros dans les caisses du club. Il lui a également permis d’atteindre son objectif prioritaire, à savoir la montée en Ligue 1. Le Racing Club a fini à la 2e place de Ligue 2 après 28 journées. Le nouveau patron des Artésiens a ensuite dégagé les moyens pour le mercato estival, ce qui a permis au directeur général Arnaud Pouille de lever l’option d’achat de Corentin Jean et de recruter 6 autres joueurs. Alors que le club Sang et Or n’a pas encore joué son premier match en Ligue 1 pour le compte de la saison 2020-2021, Joseph Oughourlian a signé une convention avec l'Arras FCF. De cet accord est né le RC Lens féminin. Et cette nouvelle équipe inscrite en deuxième division a été confiée à Sarah M'Barek. L’ambition du grand patron des Lensois est en effet très clair. Il veut rivaliser le PSG ou encore l’OL, les clubs omnisports de France. « Un club omnisports ? Pourquoi pas », a-t-il lâché, dans des propos relayés par lensois.com.

Le président Joseph Oughourlian inspiré par Aulas

En effet, Joseph Oughourlian veut s'inspirer du président de l'Olympique Lyonnais pour développer le RC Lens. « J’ai une grosse admiration pour Jean-Michel Aulas et ce qu’il a fait pour son club. C’est un modèle de décliner la marque OL dans toute une série de sport. Pourquoi ne pas le faire avec le RC Lens », a confié Joseph Oughourlian. La création d’une section e-sport du RC Lens est également dans les projets du président. Toutefois, il ne compte pas se lancer sur plusieurs chantiers à la fois. « On a beaucoup de dossiers sur la table actuellement. On avait plusieurs possibilités pour se développer et on a choisi certains chantiers. On va d’abord maintenir l’équipe promue en Ligue 1, passer en première division avec les féminines et on verra pour le reste ensuite », a expliqué l’homme d’affaires de 48 ans.



Par ALEXIS
Publié le 26 juillet 2020 à 01:50 | mis à jour le 26 juillet 2020 à 01:50

Facebook
Twitter
email
Whatsapp
Joueurs et Clubs