ASSE : Les deux visages des Stéphanois pour la finale

Tension entre l'ASSE et le PSG en finale de la coupe de France

L’ ASSE a perdu la finale de la coupe de France face au PSG, sur une courte défaite (1-0). Les Verts ont terminé le match à 10 contre 11 et ont pris 6 cartons jaunes. Pierre Ménès a vu l’AS Saint-Étienne avec deux visages lors de cette finale.

L'ASSE « meilleure » dans le jeu, mais « honteuse » dans le comportement

L’ASSE a encaissé l’unique but de la finale contre le PSG, à la 14e minute. Six minutes plus tard, Thilo Kehrer a cédé sa place à Colin Dagba. Il a été touché à la hanche après un contact avec Denis Bouanga. À la demi-heure de jeu, l’équipe stéphanoise a perdu son capitaine qui a été exclu suite à son violent tacle sur Kylian Mbappé (30e), immédiatement remplacé, car touché à la cheville droite. En plus du carton rouge infligé à Loïc Perrin, l’équipe des Verts a été sanctionnée de 6 cartons jaunes. Malgré tout, l’AS Saint-Étienne a résisté au club de la capitale, après le but de Neymar et l’expulsion du leader de l’ASSE. En effet, malgré l'infériorité numérique, l’équipe de Claude Puel a tenu tête au Paris Saint-Germain l'heure restante . Pierre Ménès estime que les Stéphanois ont même été meilleurs que les Parisiens, sur l’ensemble de la finale. « Il y a deux manières d’analyser la finale des Stéphanois. La positive, c’est de dire qu’ils ont fait un très bon match, probablement meilleur que celui du PSG, notamment en infériorité numérique », a commenté le consultant de Canal+ sur son blog. Mais les joueurs de l’ASSE n’ont pas été capables de maitriser leurs nerfs. Selon le journaliste sportif, « la première mi-temps stéphanoise a été honteuse et inadmissible », vu leur agressivité inutile.

Pierre Ménès incendie Loïc Perrin !

Le chroniqueur a ensuite incendié Loïc Perrin. « Quand tu as 36 ans (sic) et que tu es bouilli depuis un moment, tu ne te lances peut-être pas dans ce genre de tacle face à un attaquant qui va aussi vite. Moralité : entorse de la cheville pour Kylian Mbappé, bagarre générale et des cartons jaunes. Voilà comment les Verts ont fait à la fois honneur et honte au football dans le même match », a écrit Pierre Ménès. Outre le méchant tacle de Loïc Perrin, le jeune Yvann Maçon a été auteur d’un geste agressif sur Neymar, dès la 2e minute de jeu. Il y a également eu le tacle appuyé de Mahdi Camara sur Leandro Paredes (37e). Jessy Moulin (29e), Romain Hamouma (29e), Yann M’Vila (51e) et Wesley Fofana (90e) sont les autres joueurs de l’ASSE avertis lors de cette finale.





Par ALEXIS
Publié le 25 juillet 2020 à 14:45 | mis à jour le 25 juillet 2020 à 14:45

Facebook
Twitter
email
Whatsapp