ASSE : Le clan Stéphane Ruffier livre une autre version

ASSE : Stéphane Ruffier, un départ injuste

L’ ASSE a décidé de licencier Stéphane Ruffier. Le club aurait même déjà envoyé un courrier recommandé au gardien de but, lequel courrier devrait lui parvenir lundi ou mardi. Mais avant que ne soit officialisé le départ du gardien stéphanois, une version de l’histoire émerge.

Stéphane Ruffier est-il vraiment ingérable ?

Stéphane Ruffier ne s’entend pas avec son entraîneur Claude Puel. Quelques temps après le début de la mission de ce dernier au club, le portier fidèle à l’ ASSE depuis 2011 est devenu un pestiféré. Même la direction de l’As Saint-Étienne, avec qui il n’avait jamais fait de vague, le traite d’une façon difficile à comprendre pour lui et ses proches. On dit le Bayonnais très affecté par cette affaire qui devrait se solder dans les prochains jours par son licenciement.

Son retard à l'entraînement de l' ASSE, ce qu'il en est

En ce qui concerne le retard de Stéphane Ruffier à l’entraînement, ses proches demandent un visionnage de la vidéosurveillance des installations de l’ASSE. Avant la fameuse séance d’entraînement, il devait être soigné par les Kinés. Ces derniers n’étaient pas à l’heure pour sa prise en charge. Ils ont donc terminé de s’occuper de lui en retard et c’est ce qui expliquerait son arrivée sur la pelouse avec 10 minutes de retard. Pour ce qui est de son refus de participer à l’entraînement avec la réserve du club, le bayonnais qui est un gardien de but, n’aurait pas apprécié de faire le joueur de champ. L’affaire Stéphane Ruffier, pour ses proches, se résume à son refus de désavouer son agent, un homme avec qui il travaille depuis 12 ans et dont il n’est pas responsable des affirmations.

Vers un marathon juridique entre Ruff et Sainté

Même si le club venait à virer Stéphane Ruffier via le fameux courrier qui lui aurait été adressé, selon l’Equipe, le gardien ne devrait pas en rester là. Il devrait porter l’affaire devant les Prud'hommes pour défendre ses intérêts. Un long feuilleton juridique s’annonce donc à l’ASSE.





Par Gary SLM
Publié le 26 juillet 2020 à 23:27 | mis à jour le 26 juillet 2020 à 23:27

Facebook
Twitter
email
Whatsapp