Stade de Reims - LOSC : Le préfet «prêt» à augmenter la jauge

Le préfet de la Marne s’est pas opposé à une augmentation de la jauge lors du match entre le Stade de Reims et le LOSC

En cas de retour du public dans les stades, la jauge retenue est de 5000 spectateurs. Le préfet de la Marne ne s’opposerait pas à une augmentation de ce chiffre lors du match entre le Stade de Reims et le LOSC. Mais il faudrait que des conditions très strictes soient respectées.

Stade de Reims - LOSC : le préfet pas opposé à une augmentation de la jauge

Pour l’instant, le public n’est pas autorisé à retourner dans les stades lors de la reprise de la Ligue 1. En cas d’autorisation, seuls 5000 spectateurs pourraient entrer. Cette jauge, le préfet de la Marne s’est dit disposé à l’augmenter lors du match entre le Stade de Reims et le LOSC. « Bien sur que j’y suis prêt », a assuré Pierre N’Gahane sur les antennes de France Bleu Champagne Ardenne avant d’indiquer qu’il ne voit pas « pourquoi on devrait interdire les manifestations… » Pour le préfet de la Marne, la jauge de 5000 spectateurs peut donc être augmentée.

Des conditions rigoureuses pour une augmentation de la jauge

Il faudrait que des mesures de protection et de sécurité soient rigoureusement respectées. « L’organisateur devra me présenter un protocole sanitaire extrêmement rigoureux. Ce qui sera strictement interdit, c’est le public debout. Il faudra que les spectateurs soient masqués, que l’on évalue la séparation entre les spectateurs », a prévenu Pierre N’Gahane avant d’insister sur le fait qu’il sera « un petit peu plus attentif et soucieux sur la gestion des flux en aval et en amont du match ». Une gestion des flux qui « exigera d’ouvrir le stade un peu plus tôt… obligera à mettre des forces de sécurité pour faire respecter les choses, donc de réévaluer la jauge de la présence policière, et… demandera d’organiser la sortie ». Pour une augmentation de la jauge, le préfet mettra en place un « protocole très strict, où les personnes sont strictement assises, portent des masques, pas de personnes debout et là dessus il faudra le faire respecter avec les stadiers qui devront y participer et le club devra y contribuer ».



Par JOËL
Publié le 30 juillet 2020 à 15:14 | mis à jour le 30 juillet 2020 à 15:14

Facebook
Twitter
email
Whatsapp
Joueurs et Clubs