Montpellier HSC Mercato : La piste Benoît Costil divise

Benoît Costil éliminé de la liste des cibles du Montpellier HSC à cause de son âge avancé

Cité parmi plusieurs noms pour combler le départ de Geronimo Rulli, Benoît Costil, gardien des Girondins de Bordeaux, aurait très peu de chance d’être l’heureux élu des recruteurs du Montpellier HSC.

Benoît Costil plombé par son âge

La priorité du Montpellier HSC pour ce mercato estival est de recruter un gardien pour compenser le retour de Geronimo Rulli à la Real Sociedad après son prêt de la saison écoulée. Benoît Costil est cité comme faisant partie des cibles des recruteurs montpelliérains. Une piste validée par Manu Lonjon dans son live, mais non par la majorité des supporters héraultais. Evoquant le sujet via son compte Twitter, Bertrand Queneutte reconnaît que le portier bordelais est un « très bon gardien, c'est une évidence ». Benoît Costil a en plus une « autre qualité : il est normand ». Et pourtant, le journaliste de France Bleu Hérault ne croit pas aux chances de l’ancien dernier rempart du Stade Rennais FC d’être l’heureux élu des recruteurs pailladins. En cause, « son âge (33), entre autres, fait qu'il n'est pas le profil idéal dessiné par Montpellier : "plutôt autour de 27 ans" », rappelle le confrère.

Qui pour succéder à Geronimo Rulli ?

Benoît Costil éliminé en raison de son âge avancé, qui pour remplacer Geronimo Rulli ? Le Montpellier HSC aurait d’autres pistes plus intéressantes par rapport au critère d’âge. Il s’agit de Jonas Omlin (26 ans, FC Bâle), de David Von Ballmoos (25 ans, BSC Young Boys) et de Jérémy Frick (27 ans, Servette FC). Aussi âgé que le Bordelais, Stéphane Ruffier (ASSE) ne devrait pas être retenu par les Montpelliérains non plus.



Par JOËL
Publié le 31 juillet 2020 à 17:54 | mis à jour le 31 juillet 2020 à 17:54

Facebook
Twitter
email
Whatsapp