PSG : Thomas Tuchel pète les plombs devant les journalistes

Thomas Tuchel mécontent des critiques des journalistes Publié le 01 août 2020 à 10:59

Le club de la capitale vient de s'offrir le trophée de la Coupe de la Ligue (0-0, 6-5 tab). Thomas Tuchel, entraîneur du PSG, a répondu aux journalistes sur la manière dont s'était imposée son équipe face à l'OL.

Victoire laborieuse du PSG contre l’OL

Le PSG a remporté la coupe de la Ligue face à l’OL. Ce succès a été difficile a obtenir pour le Paris Saint-Germain. Les joueurs de Thomas Tuchel ont été obligés d’aller jusqu’aux tirs au but pour se débarrasser des Lyonnais. Les Parisiens auront ainsi l’insigne honneur de ranger dans leur placard le trophée de la dernière édition de la Coupe de la Ligue. Mais c’est un Paris Saint-Germain pas convaincant que les supporters et les téléspectateurs ont pu voir vendredi soir au stade de France. En 2 matchs officiels, les Parisiens n’ont marqué qu’un seul but, celui contre l’ASSE (1-0) en finale de la coupe de France quelques jours auparavant. Ce qui n’a pas échappé aux journalistes, qui l’ont fait remarquer à Thomas Tuchel.

Thomas Tuchel pousse un terrible coup de gueule

L’entraîneur du PSG est entré dans une colère noire. « Et quoi ? Et quoi ? Oui, on a toujours de la chance ! Vous pouvez écrire qu'on a seulement de la chance. C'est comme ça, pas la qualité, seulement la chance. Mais c'est le foot ! C'est seulement le foot ! », a pesté le technicien allemand. Voulant expliquer que le PSG, même après avoir souffert face à l’Olympique Lyonnais, peut remporter la Ligue des champions, l’entraîneur parisien a rappelé : « Est-ce que vous savez le résultat de Liverpool à Barcelone ? Et après ils ont gagné la Ligue des Champions ! » L’ancien coach du Borussia Dortmund a ensuite demandé aux journalistes de lui montrer « une équipe qui joue chaque match en mettant quatre ou cinq buts... ce n'est pas possible ! » Pour Thomas Tuchel, les journalistes trouveront « toujours un point négatif », même s’ « il y a 99% de points positifs mais voilà, on cherche le 100e, on doit trouver le problème ! » Et le stratège francilien de conclure : « Il n'y a pas de problème, on a gagné. Et je ne vais pas m'excuser, alors qu'on a mis 100 buts avant. »





Par JOËL

Facebook
Twitter
email
Whatsapp