Rachat de l’OM : Ajroudi veut également le Vélodrome !

Rachat de l’OM : Mohamed Ayachi Ajroudi ajoute l’achat de l’Orange Vélodrome à son projet de rachat de l’OM

Candidat au rachat de l’OM, Mohamed Ayachi Ajroudi veut également acheter l’Orange Vélodrome, stade de l’Olympique de Marseille. L’investisseur franco-tunisien a pondu un communiqué ce dimanche via le cabinet Greenberg Hornblower Deschenaux & Partenars LLP pour annoncer cette nouvelle offre.

Rachat de l’OM : Ajroudi vise l’achat de l’Orange Vélodrome

Rien n’arrête Mohamed Ayachi Ajroudi dans son projet de rachat de l’OM. Alors qu’il n’est pas encore parvenu à convaincre Frank McCourt de vendre l’Olympique de Marseille, l’ingénieur franco-tunisien veut également acheter l’Orange Vélodrome et a chargé le cabinet Greenberg Hornblower Deschenaux & Partenars LLP d’annoncer publiquement cette nouvelle offre. « M. Mohamed Ayachi Ajroudi et ses partenaires souhaitent compléter leur offre d'acquisition de l'Olympique de Marseille », apprend-on en effet dans un communiqué publié par le cabinet ce dimanche. Le cabinet explique l’offre d’achat de l’Orange Vélodrome par le fait que Mohamed Ayachi Ajroudi et ses associés « ont entendu dire, sans aucune certitude, que la mairie de Marseille souhaiterait vendre le stade du Vélodrome ».

Pourquoi avoir encore communiqué cette nouvelle offre par voie de presse ?

Mohamed Ayachi Ajroudi et Mourad Boudjellal ont été pointés du doigt pour avoir annoncé leur projet de rachat de l’OM dans la presse. Ils refont la même chose en annonçant publiquement leur désir d’achat de l’Orange Vélodrome. Le Franco-Tunisien, Mourad Boudjellal et leurs associés seraient-ils donc indifférents aux critiques ? Non, pas du tout. Alors, pourquoi avoir encore utilisé la presse pour annoncer leur projet d’achat de l’Orange Vélodrome ? « Nous avons tenté de nous assurer de l'information avant publication de ce communiqué, mais nos démarches sont restées sans réponse, ce qui prouve, s'il en était besoin, que nous sommes obligés de traiter cette affaire par voie médiatique, même s'il n'est pas dans l'habitude ni de M. Ajroudi, ni de ses partenaires, ni de ses conseils d'opérer de la sorte. Mais nous n'avons toujours pas le choix », a répondu le communiqué. L’OM paie un loyer annuel de plus de 5 millions d’euros pour l’Orange Vélodrome. C’est une réalité que le natif de Gabès (Tunisie) et ses associés ont du mal à comprendre. « M. Ajroudi et ses partenaires manifestent officiellement leur intérêt pour cette acquisition car ils souhaitent offrir à l'Olympique de Marseille la propriété de sa maison de toujours », explique le message. Et le communiqué de conclure que l’offre d’achat de l’Orange Vélodrome du Franco-Tunisien et ses partenaires « complète leur dernière offre ferme et échoit le même jour, sujette à audit des comptes et à la pleine divulgation des engagements et des litiges en cours ou prévisibles en l'état ».





Par JOËL
Publié le 02 août 2020 à 13:20 | mis à jour le 02 août 2020 à 13:46

Facebook
Twitter
email
Whatsapp
Joueurs et Clubs