PSG Mercato : Bartomeu, «Neymar au Barça? C’est irréalisable»

Un retour de Neymar au Barça ne sera pas possible cet été

Le Barça a multiplié les efforts pour reprendre Neymar des griffes du PSG qu’il a rejoint lors du mercato estival 2017. Pour Josep Maria Bartomeu, un double obstacle s'oppose désormais à un retour de la star du Paris Saint-Germain en Catalogne.

Bartomeu enterre l’idée du retour de Neymar

Parti du Barça lors du mercato estival 2017, Neymar n’a jamais cessé d’être présent dans le coeur des Barcelonais. L’été dernier, alors que le Brésilien du PSG était chaud pour faire son retour au Barça, Lionel Messi avait pris la tête de fil des partisans de cette option et fait des pressions sur les dirigeants catalans pour obtenir gain de cause. Les recruteurs barcelonais ont alors approché les dirigeants parisiens pour envisager l’opération, en vain. Si Lionel Messi n’a pas encore renoncé à l’idée d’un retour de Neymar au Barça, le son de cloche est désormais différent du côté de la direction catalane. Selon Josep Maria Bartomeu, l’opération n’est pas possible cet été. « Une signature de Neymar ? Dans la situation actuelle, c’est irréalisable », a déclaré le président barcelonais dans Sport ce dimanche.

Deux grosses difficultés dans le dossier

Le Barça ne bougera donc pas pour l’ancien du FC Santos cet été. Josep Maria Bartomeu a pointé deux obstacles pour expliquer sa décision de ne pas relancer le dossier Neymar. Le dirigeant blaugrana a d’abord évoqué le niet du PSG qui « n’a pas envie de le vendre, et c’est normal car il s’agit de l’un des meilleurs joueurs du monde ». Mais ce sont surtout des raisons économiques qui ont conduit à l’abandon de la piste par l’écurie catalane. Si l'été dernier le FC Barcelone a « fait de gros efforts, … cet été, il n’y aura aucune tentative » en raison de la situation financière du club qui « a eu un manque à gagner de 200 millions d’euros entre mars et juin ». Même si la saison prochaine le Barça pense « avoir un budget de 1,1 milliard,… il sera sûrement inférieur de 30% ». Josep Maria Bartomeu conclut qu’il faudra « être très rigoureux dans la gestion » et « redéfinir quels investissements sont essentiels et lesquels peuvent attendre ».






Par JOËL
Publié le 02 août 2020 à 15:20 | mis à jour le 02 août 2020 à 15:20

Facebook
Twitter
email
Whatsapp