Montpellier HSC : Covid-19, Le MHSC pointe le RC Strasbourg

Le Montpellier HSC accuse le RC Strasbourg d’avoir négligé les mesures de protection contre le Covid-19

Plusieurs matches de préparation ont récemment été annulés en raison d’un cas positif au Covid-19 découvert parmi les joueurs du Montpellier HSC. Les Montpelliérains se défendent en accusant le RC Strasbourg.

Montpellier HSC : une préparation estivale bâclée

La préparation estivale du Montpellier HSC est en train de tourner au fiasco. Sur les 6 matches programmés par les Montpelliérains, seules 2 rencontres (contre le RC Strasbourg et le SC Bastia) ont été jouées. Il ne reste plus que le 6e et dernier match à Rodez (Ligue 2), le 14 août. Trois matches ont été annulés, contre Sète, l’OM (hier mercredi) et Clermont Foot (samedi prochain). Les deux dernières rencontres ont été annulées parce qu’un Montpelliérain a contracté le Covid-19. D’où une avalanche de reproches aux Pailladins accusés d’être un peu trop laxistes sur les mesure de protection sanitaire.

Les Héraultais chargent le RC Strasbourg

Les Montpelliérains n’ont pas démenti l’existence du cas de Covid-19 qui a provoqué l’annulation des matches contre l’Olympique de Marseille et Clermont Foot. Mais dans un communiqué destiné à l’innocenter face à cette situation, le club pailladin assure avoir « mis en place toutes les mesures nécessaires afin de sécuriser l’ensemble de ses salariés ». Dénonçant le « focus mis sur le club et le manque de discernement dans les informations divulguées », le Montpellier HSC pense qu’il faut plutôt regarder du côté du RC Strasbourg où plusieurs joueurs étaient déjà touchés avant la rencontre amicale. « Des tests pratiqués demain vendredi détermineront si le match contre Strasbourg a créé d’autres cas au sein du groupe », annonce le communiqué. Pour les Pailladins, les Strasbourgeois sont clairement responsables de cette situation. « Le MHSC a pris note que notre adversaire Strasbourg n’a pas refait de tests avant de nous affronter et dénombre aujourd’hui 9 cas au sein de son effectif », accuse le communiqué avant de conclure : « Le MHSC est aujourd’hui la première victime de la situation. »





Par JOËL
Publié le 07 août 2020 à 03:10 | mis à jour le 07 août 2020 à 03:10

Facebook
Twitter
email
Whatsapp
Joueurs et Clubs