Bordeaux Mercato : Clin d'oeil de Gasset à Choupo-Moting

Jean-Louis Gasset, nouvel entraîneur des Girondins de Bordeaux. Publié par ALEXIS le 18 août 2020 à 17:00

Nouveau coach des Girondins de Bordeaux, Jean-Louis Gasset est en quête de renforts en vue de la nouvelle saison qui démarre ce vendredi soir. Libre après la Ligue des champions, Éric Maxim Choupo-Moting plaît bien au successeur de Paulo Sousa.

Bordeaux : Gasset apprécie bien Choupo-Moting

Nommé entraîneur de Bordeaux le 10 août, Jean-Louis Gasset a un gros chantier qui l’attend à la tête du staff technique des Girondins, 12e de la Ligue 1 la saison dernière. Pour renforcer son équipe, il va sortir son carnet d’adresses, comme il l’avait fait à l’ASSE entre 2017 et 2019. Libre à l’issue de la Ligue des champions, Éric Maxim Choupo-Moting (31 ans) semble dans la ligne de mire du nouveau coach des Marine et Blanc. Ce dernier a, en effet, évoqué le nom de l’attaquant du PSG en conférence de presse. « Si on nous avait dit que Choupo-Moting serait le roi de Paris parce qu’il a été le joueur qui qualifie le Paris Saint-Germain pour la demi-finale [historique, ndlr] de la LDC, vous ne l’auriez pas cru », a-t-il mallicieusement glissé, dans des propos rapportés par Foot Mercato. Une phrase qui a vite été assimilée à un gros clin d’oeil à l’auteur du but de la qualification du club de la capitale, pour la demi-finale de la Ligue des champions.

Gasset veut des joueurs du même état d'esprit que Choupo-Moting

Quelles que soient ses intentions voilées, le technicien de 66 ans a cité l’avant-centre camerounais du Paris Saint-Germain en exemple, surtout pour son état d’esprit, ses efforts à se surpasser et sa disponibilité au service du collectif. « J’ai dit aux joueurs [de Bordeaux, ndlr] qu’il fallait se concentrer, qu’il fallait travailler, faire plus avec des ambitions mesurées au départ. C’est-à-dire remettre ce grand club à un endroit un peu meilleur et après, peut-être, faire quelque chose de très bien », a confié Jean-Louis Gasset. Notons que le gros salaire d'Éric Maxim Choupo-Moting, estimé à 300 000 euros bruts mensuels (primes comprises), pourrait être un obstacle pour les Girondins, en difficultés financières.

Afficher les commentaires