Reims Mercato : Boulaye Dia plus proche de l’ OM que du SRFC ?

Mercato : Boulaye Dia entre l' OM et le Stade Rennais (SRFC) Publié par Gary SLM le 19 août 2020 à 09:00

Cible désignée par André Villas-Boas, Boulaye Dia pourrait arriver à l’OM grâce à une brèche ouverte par les dirigeants du Stade de Reims. Mais pour ce joueur, également courtisé par le Stade Rennais et Brighton, le club phocéen doit faire un effort important avant de boucler son transfert.

L'OM peut-il finaliser le dossier Boulaye Dia ?

Avec ses 7 buts inscrits en 24 matches de Ligue 1 la saison dernière, Boulaye Dia a séduit plusieurs clubs. Les entraîneurs de trois formations (OM, Stade Rennais et Brighton) se sont positionnés pour le recruter. Le Stade de Reims, qui n’est pas spécialement vendeur, attend au minimum 10 millions d’euros pour le transfert de son joueur. Cette somme est un problème pour l’Olympique de Marseille, qui serait le premier choix de l’intéressé. Confronté à de sérieux soucis de trésorerie, le club phocéen ne peut débourser une telle somme en ce mercato estival. Le Stade Rennais peut en revanche sortir le chéquier pour ce montant, son actionnaire François Pinault étant prêt à le soutenir financièrement. Si ce n'est que le SRFC non plus ne veut pas investir autant d'argent pour ce joueur... Des tractations seraient en cours avec chacun des clubs intéressés, même si les deux autres concurrents de l’Olympique de Marseille semblent moins démonstratifs de leur intérêt que l’a été André Villas-Boas.

Un avantage, mais des difficultés pour l'Olympique de Marseille

L’entraîneur marseillais André Villas-Boas ne cache pas son intérêt pour Boulaye Dia. Il aimerait rapidement le compter dans son effectif. Avec les difficultés financières du club phocéen, le Stade de Reims serait prêt à accepter une formule souple qui permettrait à l'OM de régler les indemnités du transfert. En effet, le club champenois est ouvert, selon La Provence, à accepter des versements échelonnés des 10 millions d’euros qu’il réclame. Le problème pour les dirigeants phocéens est que la vraie valeur marchande de Boulaye Dia n’est que de 6 millions d’euros.

Même avec ces facilités de paiement, l’affaire s’annonce difficile. Pour engager le franco-sénégalais à son prix du marché, l’Olympique de Marseille doit avant tout dégraisser son effectif, une tâche qui pour le moment semble difficile pour Pablo Longoria, gérant du dossier Boulaye Dia, un dossier qui se complique davantage si l' OM doit payer 4 millions d'euros de plus que le prix du marché.

Afficher les commentaires