PSG - Bayern : José Mourinho se paye Paris avant la finale

José Mourinho glisse un petit tacle au PSG Publié par Ange A. le 21 août 2020 à 21:00

Victime du Bayern Munich en phase de poules, José Mourinho s’est exprimé sur la finale de la Ligue des champions. Le coach de Tottenham en a profité pour lâcher une pique au PSG.

Le tacle de José Mourinho au PSG

Coach de Tottenham depuis novembre, José Mourinho a eu le temps d’affronter le Bayern Munich en Ligue des champions. Avec les Spurs, le technicien portugais s’est incliné (3-1) lors de la dernière journée de la phase de poules contre les Bavarois. S’il n’est pas surpris de voir ses bourreaux en finale de la C1, le « Special One » est surpris de voir le palmarès européen du Paris Saint-Germain encore vierge. Le technicien de 57 ans estime qu’au vu des dépenses engagées depuis l’arrivée de QSI, Paris devrait avoir une armoire à trophées plus fournie. « Je pense que c’est un échec qu’ils ne l’aient pas gagnée lors des deux saisons précédentes car depuis cinq ou six ans, l’investissement est fou, la liste des meilleurs joueurs qui s’y trouvent est incroyable », a relevé le coach du club londonien dans un entretien à Goal et DAZN.

Paris aidé par la Covid-19 ?

Le Paris Saint-Germain s’est hissé en finale d’une édition de la Ligue des champions particulière. Avec la crise sanitaire actuelle, l’UEFA a décidé de la tenue d’un « Final 8 » à Lisbonne. La compétition s’est poursuivie à partir des quarts de finale avec une seule confrontation entre les deux équipes. Pour José Mourinho, ce format sied le mieux au PSG. Le club de la capitale a enchaîné des déconvenues ces dernières saisons en match aller-retour. La plus mémorable étant la remontada au Camp Nou (6-1). Avec un seul match jusqu’en finale, le Portugais estime que les Parisiens « s’épanouissent normalement » dans ce genre de match.

Des chances du PSG contre le Bayern

S’agissant de la finale entre le PSG et Bayern, José Mourinho voit l’équipe de Thomas Tuchel comme un outsider. Le coach de Tottenham estime néanmoins que la bande à Neymar peut « faire mal » aux poulains de Hans-Dieter Flick. « Je dirais que le Bayern, en dépit d’être vraiment très fort en tant qu’équipe avec des joueurs spéciaux, doit penser que Paris peut les blesser et commencer la préparation de ce match, non pas en se disant juste on peut leur faire du mal, mais comment peuvent-ils nous faire du mal ? », a analysé l’entraîneur des Spurs.

Afficher les commentaires