OL 4-1 Dijon FCO : Memphis met Lyon sur la bonne route

L'OL démarre bien, Memphis déjà tonitruant Publié le 29 août 2020 à 00:31

L'OL n'a pas tremblé longtemps face à une faible équipe dijonnaise pour son retour sur Terre, ou plutôt à la Ligue 1. Memphis s'est distingué par un triplé, le premier de la saison.

Memphis, 69 hat trick

Entre le Bayern Munich et Dijon, la marche est haute, si haute que l'OL aurait pu rater son atterrissage. Mais Memphis Depay a donné des ailes aux Lyonnais, qui leur ont permis d'atterrir en douceur. Dominateurs d'entrée de jeu, les Gones se sont pourtant faits surprendre sur la première incursion bourguignonne, qui voyait Aurélien Scheidler bénéficier d'un contre favorable et tromper Anthony Lopes sur sa droite (0-1, 14'). Contre le cours du jeu, Dijon menait 1-0, mais son côté droit laissait beaucoup trop d'espaces à l'OL. En première mi-temps, Maxwel Cornet a eu l'occasion de centrer à 16 reprises, mais heureusement pour le DFCO... aucun centre n'a trouvé preneur, fait assez rare pour être souligné. À force de plier sur chaque vague rhodanienne, les Dijonnais ont rompu. Maxwel Cornet, accroché par Ahmad Ngouyamsa, obtenait un penalty transformé par Memphis Depay avec l'aide du poteau, 1-1 (39'). Mais les déferlantes ne cessaient de s'abattre sur le but d'Alfred Gomis. Le Batave, encore lui, s'est brillamment défait de Ngouyamsa et a forcé Wesley Lautoa au but contre son camp, peu avant la mi-temps (2-1, 45'). Pas rassasié, l'OL et une nouvelle fois Depay, auteur de son second but de la soirée après un bel enchaînement, faisaient valser la défense du DFCO (3-1, 45+1').

Quand c'est pas Memphis, c'est Cherki

En seconde période, l'OL a continué d'appuyer sur l'accélérateur, Léo Dubois a obtenu un second penalty, déséquilibré par Jonathan Panzo dans la surface. Et Memphis a signé son retour en Ligue 1 d'un triplé en transformant la sentance avec l'aide de la barre transversale cette fois-ci (4-1, 66'). Décisif sur les quatre buts, le capitaine lyonnais est sorti à la 70e minute de jeu, ovationné par les 5.000 supporters du Groupama Stadium. Rayan Cherki, tout juste 17 ans, est entré en piste et a fait parler la poudre à plusieurs reprises. D'abord sur un numéro individuel de grande classe que Maxwel Cornet n'a pas su conclure en beauté, puis sur une frappe à ras de terre captée par Gomis, et enfin sur une frappe de l'intérieur du droit consécutive à un crochet, elle aussi détournée par le gardien, le numéro 18 en a fait voir de toutes les couleurs à la défense dijonnaise. 4-1 score final pour un OL convaincant, ultra-dominateur, ayant décoché la bagatelle de 27 tirs mais qui doit axer son travail sur les centres. 48 ont été délivrés ce soir, mais peu, bien trop peu d'entre eux sont parvenus à destination.

Les notes d'OL-DFCO

Olympique Lyonnais (5,6) : Lopes 5 - Denayer 6, Marcelo 6, Marçal 5 (puis Andersen 79') - Dubois 4 (puis Tete 70'), Caqueret 7, Bruno Guimarães 8, Cornet 5 (puis Bard 79') - Memphis 9 (puis Cherki 70') - Toko-Ekambi 3 (puis Reine-Adélaïde 67'), Dembélé 4.

Dijon FCO (3,5) : Gomis 5 - Ngouyamsa 2 (puis Panzo 55'), Ecuele Manga 4, Lautoa 3, Chafik 3 - Embimbe 3, Ndong 3, Marié 4 (puis Chala 71') - Amalfitano 4 (puis Dobre 71'), Scheidler 5 (puis Philippe 80'), Chouiar 3 (puis Sammaritano 55').





Par Clément

Facebook
Twitter
email
Whatsapp