OM : Le gardien Steve Mandanda pique une grosse colère

Steve Mandanda recalé par les compagnies aériennes Publié le 08 septembre 2020 à 09:07

Testé positif au coronavirus au rassemblement à Clairefontaine, le gardien de l’ OM, Steve Mandanda, a été prié de quitter ses coéquipiers de l’équipe de France. Le voyage retour à Marseille n’a pas été aisé pour le capitaine de l’ Olympique de Marseille.

Steve Mandanda renvoyé de Clairefontaine par erreur ?

Initialement convoqué en équipe de France pour les matchs de Ligue des nations en Suède (victoire de la France 0-1, samedi), puis contre la Croatie (ce mardi à 20h45), Steve Mandanda a été obligé d’abandonner ses coéquipiers. La raison, le gardien de l’ OM a été testé positif au coronavirus. Cette décision d’écarter l’ancien Havrais de l’équipe de France ne faisait pas l’unanimité en raison des réserves émises sur la présence du virus dans l’organisme du portier. D’où des tensions entre l’ OM et la sélection, dont le staff médical a été accusé d’avoir fait une erreur administrative auprès de l’UEFA. Il faut noter que le premier match de la saison en Ligue 1 de l' Olympique de Marseille avait été reporté du fait de la contamination de plusieurs joueurs du club au Covid-19, dont Steve Mandanda qui avait déjà été déclaré positif au virus.

Retour à Marseille compliqué pour le champion du monde

Si la décision de renvoyer Steve Mandanda du rassemblement de Clairefontaine était contestable, son retour à Marseille a été compliqué. Selon les informations de L’Équipe ce mardi, Air France et plusieurs compagnies aériennes ont refusé de transporter l’ancien portier de Crystal Palace de peur qu’il ne contamine les autres passagers. Un refus qui a fait piquer une colère noire au dernier rempart marseillais de 35 ans. Mais tout est finalement rentré dans l’ordre, car la FFF (Fédération Française de Football) est intervenue pour lui affréter un jet privé.





Par JOËL

Facebook
Twitter
email
Whatsapp