Stade rennais SRFC Mercato : Un portier à 8M€ pour remplacer Mendy

Edouard Mendy quitte le Stade Rennais SRFC

L’avenir d’ Edouard Mendy devrait bien s’écrire loin du Stade rennais SRFC. Chelsea qui le veut devrait déposer une nouvelle offre sur la table des dirigeants Rennais. Les Bretons sont déjà lancés à la recherche d’un nouveau portier pour remplacer l’international sénégalais.

SRFC : le remplaçant d’Edouard Mendy trouvé en Espagne

Acheté 4 millions d’euros au Stade de Reims, Edouard Mendy est en train de se transformer en une mine d’or pour les dirigeants du Stade rennais. Ce dernier va être acheté par Chelsea qui a déjà proposé 25 millions d’euros à Rennes. Cependant, les dirigeants du SRFC n’ont pas encore accepté l’offre du club londonien qui devrait très bientôt être modifiée. Une nouvelle proposition comprenant des bonus devrait permettre d’arrondir le prix du transfert d’Edouard Mendy à 30 millions d’euros.

Et pendant que le SRFC et les Blues mènent les tractations sur ce dossier, le club breton ne reste pas bras croisés. Celui-ci a déjà activé ses réseaux pour trouver un digne successeur au sénégalais. Pour ce faire, une piste inattendue est en pleine exploration. Le Stade rennais a approché Grenade pour Rui Silva (26 ans), son gardien de but portugais. Les recruteurs rennais trouvent le natif d’Agua Santa (Portugal) parfait pour prendre la succession d’Edouard Mendy. Et cette opération est si sérieuse qu’une offre aurait déjà été faite par le SRFC, preuve qu’il est vraiment sur le point de lâcher son propre gardien à Chelsea. Quelques 8 millions d’euros auraient été proposés au troisième de Liga l’exercice dernier. Et même si le joueur était estimé à 15 millions d’euros par ses dirigeants, Rennes peut profiter d’une situation défavorable à Grenade pour s’offrir Rui Silva.

Rui Silva, pourquoi le Stade rennais doit accélérer

En effet, Rui Silva n’est pas très content de ses dirigeants. Ces derniers n’ont pas encore renouvelé son contrat qui expire en juin prochain. Ils n’étaient pas pressés de lui offrir cette garantie pour son avenir jusqu’à ce que le Bétis Séville débarque à ses trousses. Outre ce ressentiment du joueur qui ne s’est pas senti assez considéré par ses dirigeants actuels, ce qui fait de lui un portier facile à convaincre, la fin prochaine de son contrat place les Bretons en situation de force. Si Grenade venait à se montrer intransigeant, Rennes pourrait attendre la mi-saison pour signer le joueur. Celui-ci viendrait alors au SRFC sans que ce club ne paie la moindre indemnité de transfert.

Le petit problème pour le dernier cas de figure est qu’un autre club l’a déjà envisagé. Le Bétis Séville, qui ne joue aucune compétition européenne, a un accord avec Rui Silva pour le signer en janvier. Le Stade rennais est donc obligé d’arracher le transfert du gardien de but cet été pour annuler le préaccord.





Par Gary SLM
Publié le 13 septembre 2020 à 00:23 | mis à jour le 13 septembre 2020 à 00:23

Facebook
Twitter
email
Whatsapp