PSG - OM (0-1) : L’expulsion de Neymar vue du Brésil

Neymar soutenu par le Brésil contre Alvaro Gonzalez

Neymar a été expulsé lors du match entre le PSG et l'OM, à la suite d’un accrochage avec Alvaro Gonzalez qu’il a accusé de lui avoir tenu des propos racistes. En attendant d’y voir clair dans l’affaire, le Brésilien du Paris Saint-Germain a reçu le soutien de plusieurs de ses compatriotes, et non des moindres.

Neymar expulsé en fin de rencontre entre le PSG et l’OM

Le Classique entre le PSG et l’OM, dimanche en clôture de la 3e journée de Ligue 1, a été très tendu entre Neymar et Alvaro Gonzalez. De part leur poste sur la pelouse, le premier étant attaquant parisien et le second défenseur central marseillais, les deux joueurs devaient forcément se croiser. Et leur croisement fut engagé, très tendu et probablement pas toujours respectueux de l’éthique sportive. En effet, le Brésilien a fini par être exclu en fin de rencontre, après avoir porté une tape sur la tête de l’Espagnol. Mais avant son expulsion, Neymar s’était plaint auprès du quatrième arbitre d’insultes racistes de la part du défenseur central olympien. Des images captées par Téléfoot montrent en effet l’ancien Barcelonais parler au corps arbitral en répétant plusieurs fois « racismo, no ! » (« le racisme, non ! »), en pointant le joueur marseillais.

Le Parisien soutenu par de célèbres personnalités brésiliennes

La commission de discipline de la LFP examinera les faits mercredi et sévira probablement. S’il a effectivement tenu des propos racistes envers l'ancien du FC Santos, Alvaro Gonzalez risque jusqu’à 10 matchs de suspension. En attendant d’établir la véracité de ses accusations, la star brésilienne du Paris Saint-Germain a déjà reçu le soutien de certains des plus illustres de ses compatriotes. Dani Alves, ancien latéral droit international, a été le premier à afficher son soutien à la star brésilienne. « Dans le sport... il n'y a pas de place pour les gens qui proclament la haine ou le racisme. Ne te laisse pas guider par la haine, mon frère. L'amour est la seule façon de combattre la haine », a posté sur Instagram l’ex-coéquipier de Neymar au FC Barcelone puis au PSG et en sélection. Pour sa part, Felipe Melo, milieu de terrain de Palmeiras, a tweeté : « Tu as bien fait, c'est dommage que je ne joue pas contre ce raciste de merde ». Signalons que l’ancien Turinois est connu pour être très dur sur ses adversaires. Enfin, le président du Brésil, Jair Bolsonaro, proche de Neymar, a retweeté un message de ce dernier accusant l'ex-taulier de Villarreal de l'avoir traité de « singe fils de pute ».





Par JOËL
Publié le 14 septembre 2020 à 20:41 | mis à jour le 14 septembre 2020 à 20:41

Facebook
Twitter
email
Whatsapp