ASSE Mercato : Wesley Fofana, vers une crise Puel - dirigeants

ASSE Mercato : Puel et le duo CAIAZZO - ROMEYER, bientôt la guerre ? Publié le 15 septembre 2020 à 08:13

À l’ ASSE, le dossier Wesley Fofana, courtisé par Leicester, pourrait déboucher sur une grave crise susceptible d’impacter durablement le club. Claude Puel refuse un départ du défenseur alors que les deux présidents du club y seraient favorables.

ASSE Mercato : Puel désavoué par Romeyer et Caïazzo ?

Le silence radio de Roland Romeyer et son associé Bernard Caïazzo sur le dossier Wesley Fofana interpelle. Alors que l’ ASSE aurait reçu une offre de 30 millions pour le transfert du défenseur central qui a remplacé Loïc Perrin, Claude Puel s’est dépêché de faire connaitre son opposition à un départ du joueur. Ce dernier a beau affirmer dans les colonnes du quotidien L’Équipe qu’il acceptait l’offre du club anglais, personne n’a bougé au club pour l’heure. Selon nos confrères de But, cette position de Claude Puel ne serait pas collégiale à l’ As Saint-Étienne. Les deux présidents Roland Romeyer et Bernard Caïazzo ne souhaiteraient pas refuser une telle offre qui pourrait alléger davantage la pression financière sur le club. Cette source l'explique en disant : "la direction de l'ASSE, en manque de liquidités, est prête à accepter l'offre, de l'ordre de 30 M€. Mais elle se plie pour l'instant à la volonté de Puel."

Une éventuelle décision de ce type devrait assurément précipiter l’ AS Saint-Étienne dans une grave crise institutionnelle. Claude Puel ne devrait pas accepter un tel désaveu public. Nommé manager général, le technicien de 59 ans est en train de tester avec le dossier Wesley Fofana l’étendue réelle de son pouvoir. Même s’il est d’accord avec Xavier Thuilot, le directeur général qu’il a fait nommer, sur la nécessité de garder le joueur au club un certain temps, les deux actionnaires y seraient opposés face à une telle proposition. On imagine que pour les deux présidents de l’ ASSE, Claude Puel affiche cette position pour amener les Foxes à améliorer leur proposition. Leur silence, qui montre qu’ils observent le manager dans sa gestion de ce dossier, pourrait prendre fin s’ils constataient un échec.

Retenir Wesley Fofana, les éventuelles conséquences

S’il devait rester au club, Wesley Fofana ne devrait logiquement pas manquer d’aller frapper à la porte de ses dirigeants pour exiger un nouveau contrat. Le jeune homme a montré dans les colonnes de L’Equipe qu’il était très sensible à l’aspect financier puisqu’il a mis en avant son envie de sécuriser son avenir en plus d’aider ses proches. Un refus de l’ ASSE de le transférer cet été pour 30 millions d’euros serait la reconnaissance de sa grande valeur marchande. Les 75 000 euros de salaire bruts mensuels qu’il perçoit à Sainté devraient très vite devenir insignifiants à ses yeux. Il se raconte d’ailleurs que le club anglais lui a proposé plus de 3 fois ce qu’il gagne chez les Verts.

Roland Romeyer et Bernard Caïazzo n’étant pas prêts à ce type de négociation, ils pourraient effectivement ouvrir la porte du départ à Wesley Fofana. La raison est entre autres qu’un changement du contrat du défenseur pourrait encourager d’autres jeunes à faire la même demande. Le projet sportif porté par Claude Puel, axé sur un effectif jeune et peu coûteux, pourrait alors prendre du plomb dans l’aile.





Par Gary SLM

Facebook
Twitter
email
Whatsapp