PSG - OM : Insulte homophobe, Riolo vole au secours de Neymar

Neymar excusable pour ses insultes homophones contre Alvaro Gonzalez ?

Neymar accuse Alvaro Gonzalez de lui avoir tenu des propos racistes lors du Classique entre le PSG et l’OM (0-1). En retour, le clan du défenseur marseillais accuse l’attaquant parisien d’avoir lancé des insultes homophobes contre son adversaire. Daniel Riolo ne comprend pas tout le battage médiatique autour de cette seconde accusation.

Des insultes homophobes de Neymar envers Alvaro ?

L’affaire Neymar-Alvaro s’est enrichie d’une nouvelle accusation. Le joueur du PSG avait été le premier à accuser le défenseur central de l’OM de l’avoir traité de singe. Le clan de ce dernier dément cette accusation et riposte en affirmant que la star brésilienne a tenu des propos homophobes envers le défenseur espagnol. Une chaîne espagnole prétend même être en mesure de prouver les propos homophobes de Neymar envers Alvaro Gonzalez. L’affaire fait parler et Daniel Riolo a livré son avis.

Le Brésilien condamnable ?

Daniel Riolo ne se place pas dans la démarche de prouver ou non les insultes homophobes de Neymar envers Alvaro Gonzalez. Pour le journaliste de RMC Sport, il est bon de savoir que tous les pays n’ont pas la même culture. Le célèbre confrère indique que dans des pays comme l’Italie et l’Espagne ou en Amérique du Sud, les insultes homophobes « tombent deux fois plus qu’en France ou dans les pays du nord culturellement. Et ça tombe sur des trucs très lourds, des trucs de racisme, ça tombe facile, des trucs homophobes… » Daniel Riolo semble donc vouloir dédramatiser les supposées insultes homophobes de Neymar. À cet effet, il signale que « le combat contre l’homophobie est important dans notre société, mais il l’est moins dans beaucoup de sociétés sud-américaines ». De plus, lorsque « les mecs signent dans des clubs français, oui ils doivent faire attention, mais on ne leur remet pas le petit manuel “change ta culture”. Cela ne se fait pas immédiatement. » L'ancien Barcelonais doit toutefois savoir que Daniel Riolo dédramatise ses insultes homophobes, mais il ne le dédouane pas. D'ailleurs, le journaliste a conclu : « Mais ce n’est pas une excuse. C’est évidemment condamnable. »





Par JOËL
Publié le 18 septembre 2020 à 22:10 | mis à jour le 18 septembre 2020 à 22:10

Facebook
Twitter
email
Whatsapp