PSG Mercato : Thomas Tuchel tranche pour l'absence de Bernat

Thomas Tuchel ne veut pas de renfort pour remplacer Juan Bernat

Thomas Tuchel était en conférence de presse samedi à la veille du déplacement du PSG à Nice. L’occasion de se prononcer sur l’arrivée éventuelle d’un nouveau latéral à Paris.

La décision de Thomas Tuchel suite à la blessure de Bernat

Après le transfert d’Alessandro Florenzi, l’arrivée d’un nouvel arrière gauche est évoquée par certains médias, notamment étrangers. Le PSG doit en effet composer avec les indisponibilités des latéraux gauches Juan Bernat et Layvin Kurzawa. Le premier souffre d’une rupture du ligament croisé antérieur du genou gauche. L’Espagnol va manquer plusieurs mois de compétition. Quant au second, il va rater les cinq prochaines rencontres de Paris. L’ancien monégasque est suspendu par la LFP après son implication dans une bagarre lors du Classique perdu contre l’OM (0-1). C’est donc pour compenser ces absences que le recrutement d’un nouveau latéral est évoqué. Les noms de Mattia De Sciglio et Alex Telles étaient de nouveau associés au PSG à ce sujet. Mais pour Thomas Tuchel, le club a d’autres postes à renforcer d’ici la clôture du mercato. Le coach du Paris Saint-Germain l’a fait savoir samedi en conférence de presse.

Les besoins de Tuchel pour le mercato

En l’absence de Bernat et de sa doublure Kurzawa, Thomas Tuchel privilégie des solutions en interne. « On a déjà Layvin, même s’il est suspendu et Mitchel [Bakker] sur ce poste. Ce n’est pas la priorité selon moi d’acheter un latéral gauche », a assuré le technicien allemand cité par L’Équipe. L’entraîneur parisien a d’autres priorités au mercato. « Les priorités sont claires. On a besoin d’un attaquant, et d’un défenseur central ou d’un milieu », a indiqué le coach du PSG. Dans sa sortie, l’entraîneur parisien a également déploré le départ de Choupo-Moting. Alors que son retour était annoncé à Paris, le club de la capitale et le joueur ne sont pas parvenus à un accord. « C’était un gars important pour nous, et vous savez ce qu’on a fait ensemble […] Maintenant, c’est à nous de trouver une autre solution », a-t-il déclaré.





Par Ange A.
Publié le 19 septembre 2020 à 15:55 | mis à jour le 19 septembre 2020 à 19:31

Facebook
Twitter
email
Whatsapp