PSG-OM : Revirement, l'insulte raciste d'Alvaro prouvée ?

PSG-OM : affaire Neymar-Alvaro, Alvaro Gonzalez incriminé par une nouvelle enquête Publié le 20 septembre 2020 à 23:35

Nouveau rebondissement dans l’affaire Neymar-Alvaro. Lors du Classique PSG-OM, Alvaro Gonzalez aurait effectivement lancé des insultes racistes envers Neymar.

PSG-OM : Alvaro aurait prononcé le mot « mono » (singe)

L’affaire Neymar-Alvaro n’a pas encore dit son dernier mot. Les deux joueurs s'étaient accrochés lors du Classique PSG-OM (0-1), dimanche passé lors de la 3e journée de Ligue 1. L’attaquant du Paris Saint-Germain avait accusé le défenseur central de l’Olympique de Marseille de l’avoir traité de « mono » (singe). Ce qui est une insulte raciste au regard de la couleur de peau de Neymar. Une accusation démentie par Alvaro Gonzalez. En l’absence d’enregistrement sonore et de tout autre témoignage que celui de Neymar lui-même, il est très difficile d’établir la preuve de cette accusation. La commission de discipline de la LFP a placé le dossier en instruction dans l’attente de nouveaux éléments. Et un nouvel élément vient justement de tomber. Au Brésil, invités dans l’émission "Esporte Espetacular", trois spécialistes en lecture labiale ont étudié les mouvements des lèvres des deux joueurs pendant leur altercation. Selon le média brésilien Globo Esporte, ces trois experts sont formels : Alvaro Gonzalez a effectivement traité Neymar de « mono » (singe).

La guerre entre experts en lecture labiale

Aux yeux de ces trois spécialistes brésiliens, Alvaro Gonzalez est donc coupable d'insulte raciste envers Neymar lors du Classique PSG-OM. Mais le défenseur central de l'Olympique de Marseille peut se prévaloir des conclusions d’un autre expert en lecture labiale. En effet, dans un souci de recherche de la vérité, le quotidien Le Parisien avait mandaté Francisco Miguel Mendoza Vela pour faire la lumière sur l’affaire. Selon ce spécialiste en lecture labiale hispanophone, Alvaro Gonzalez a bel et bien prononcé des insultes envers Neymar lors du Classique PSG-OM, mais ce n’étaient pas les mots « negro » et « mono ». Pour sa part, Manuel Soberón, oncle d’Alvaro Gonzalez, avait soutenu que son neveu avait traité Neymar de « bobo » (imbécile), et non de « mono » (singe). Notons que tous ces experts se sont prononcés à titre indépendant. Ils n’ont pas été mandatés par la commission de discipline de la LFP qui devrait se prononcer dans trois semaines...





Par JOËL

Facebook
Twitter
email
Whatsapp