LOSC : Christophe Galtier mécontent du nul à Marseille

LOSC : Christophe Galtier frustré par le match nul à Marseille Publié le 21 septembre 2020 à 10:47

En déplacement à l’Orange Vélodrome, le LOSC a fait match nul avec l’OM (1-1), dimanche en conclusion de la 4e journée de Ligue 1. Christophe Galtier, entraîneur de Lille OSC, s’est dit frustré par ce résultat.

LOSC : Christophe Galtier crie sa frustration après le nul à Marseille

Le LOSC s’est déplacé sur la pelouse de l’Orange Vélodrome avec l’objectif affiché de prendre les trois points. Après une première mi-temps assez terne (0-0), les Lillois sont effectivement parvenus à ouvrir le score du match par Luiz Araujo (47e). Mais ensuite, Lille OSC a manqué de réalisme en ne concrétisant pas ses nombreuses occasions. Au final, les hommes de Christophe Galtier se sont fait rattraper par l’OM grâce à l’égalisation de Valère Germain (85e). De quoi frustrer profondément le coach lillois qui déclare avoir « reçu un message après le match » et que quelqu’un lui aurait dit : « Dans le football, il ne faut pas blesser l’adversaire, il faut le tuer ». Pour le technicien français, il s’agit donc d’un nul frustrant car le LOSC « n’a pas su tuer le match » et « a toujours laissé en vie Marseille » malgré ses nombreuses occasions de but. Objectif, l’ancien stratège stéphanois a également reconnu que Lille OSC s’était aussi heurté à « un très bon Mandanda ». « Il y a une grande frustration parce que je pense que, sur ce match, nous méritions d’avoir les trois points », a conclu Christophe Galtier.

Villas-Boas tire son chapeau à Steve Mandanda

Décisif une fois de plus dans les cages de l’OM, Steve Mandanda a également été félicité par André Villas-Boas. « Le gardien est là pour arrêter des buts. Il a fait un gros match », s’est réjoui l’entraîneur de l'Olympique de Marseille en conférence de presse d’après-match. Le coach portugais n’a pas pu en dire autant de Florian Thauvin et de Dimitri Payet, transparents sur la pelouse avant d’être remplacés respectivement par Valère Germain et Nemanja Radonjic. Enfin, André Villas-Boas estime que le point du match nul « est un bon point, c’est positif ».





Par JOËL

Facebook
Twitter
email
Whatsapp