Barça Mercato : Examen d'italien, Luis Suarez aurait triché

Luis Suarez aurait triché à son examen d’italien pour obtenir le passeport Publié le 22 septembre 2020 à 14:31

Sur le départ du Barça, Luis Suarez n’a plus aucune chance de rejoindre la Juventus Turin, où il était initialement annoncé. Le buteur du FC Barcelone est accusé d’avoir triché à son examen d’italien pour obtenir le passeport italien.

Luis Suarez désormais exclu des tablettes de la Juventus Turin

Luis Suarez est devenu indésirable au Barça depuis l’arrivée de Ronald Koeman sur le banc, le 19 août dernier. Une bonne nouvelle pour la Juventus Turin qui voulait donc attirer l’international uruguayen. « Nous avons évalué cette opportunité quand elle s’est présentée », a révélé Fabio Paratici ce week-end. Mais pour signer, Luis Suarez devait avoir un passeport italien, la Juventus Turin ayant déjà atteint son quota de joueurs extra-communautaires. Une option qui a découragé le directeur sportif turinois à cause du temps qu’il faut pour obtenir un passeport alors que le mercato court à sa fin. Le responsable turinois a donc jugé que « les délais pour obtenir la citoyenneté sont trop longs par rapport à la date de fin du marché des transferts », avant de conclure : « Nous avons dû renoncer. »

L’attaquant du Barça coupable de tricherie ?

Ce délai très bref n’a toutefois pas convaincu Luis Suarez de renoncer au passeport italien, sa femme possèdant la citoyenneté italienne. Le Barcelonais s’est donc présenté jeudi dernier à l’examen d’italien, préalable à l’obtention du passeport. Un examen passé haut la main par l’Uruguayen. Prévu pour durer 2 heures, l’examen n’a duré que 30 minutes et la note du natif de Salto était très honorable. Seulement voici, selon la Gazzetta delloSport, les autorités italiennes soupçonnent l’ancien buteur de Liverpool d’avoir triché à son examen. Luis Suarez aurait eu connaissance des questions à l’avance et sa note aurait même été fixée à l’avance. Des sanctions pourraient tomber car l’université de Pérouse, où le joueur du Barça a passé son examen, est dans le collimateur de la justice italienne depuis février. Cette université est accusée de délivrer facilement des passeports italiens aux étrangers.





Par JOËL

Facebook
Twitter
email
Whatsapp