OM Mercato : Un nouveau prodige brésilien dans le viseur

L’ OM en pole dans le dossier Kaio Jorge ? Publié le 22 septembre 2020 à 15:18

L’ OM attend un attaquant supplémentaire ce mardi ou mercredi, comme annoncé par André Villas-Boas. Mais l’Olympique de Marseille lorgnerait également du côté d’un nouvel attaquant dont la presse brésilienne vient de révéler le nom.

L’ OM aux trousses de Kaio Jorge

L’ OM semble avoir décidé d’appuyer sur l’accélérateur pour signer un nouvel attaquant en cette dernière ligne droite du mercato estival. Sûr de son affaire, André Villas-Boas n’a pas hésité à annoncer que ce renfort offensif débarquerait au plus tard mercredi prochain. Alors que le technicien portugais a pris soin de cacher le nom de l’heureux élu à la presse, des médias croient savoir qui c’est. Ainsi, les noms de Luis Henrique (18 ans, Botafogo, Brésil) et de Marcos Paulo (19 ans, Fluminense, Brésil) ont été cités par la presse française. Mais l’Olympique de Marseille envisage de signer un second renfort offensif, et ce pourrait être Kaio Jorge, joueur du FC Santos (Brésil). Selon le média brésilien UOL Esporte, les recruteurs marseillais seraient même très avancés sur le dossier.

Qui est Kaio Jorge ?

Pépite de 18 ans du FC Santos, Kaio Jorge est considéré comme un grand espoir du football brésilien. Son premier but avec les professionnels du FC Santos, il l’a marqué en Copa Libertadores, en 2019. Cette même année, il a remporté le championnat du monde des U17 avec le Brésil, en inscrivant 5 buts, dont 1 en finale. Lié jusqu’en 2022, Kaio Jorge dispose d’une clause libératoire de 50 millions d’euros. Mais en proie à des difficultés économiques, le FC Santos serait disposé à baisser ce prix jusqu’à 20 millions d’euros pour faciliter la vente du joueur afin de renflouer ses caisses. Si c’est une bonne nouvelle, les recruteurs de l’ OM doivent encore faire face à une concurrence pléthorique et non des moindres, à savoir le Real Madrid, la Juventus Turin, le RB Leipzig et l’Inter Milan. De plus, l’Olympique de Marseille n’a plus que 9 jours pour conclure l’affaire. En effet, la direction du FC Santos abordera les trois derniers mois de son actuel mandat à partir d’octobre. Or, selon les règlements de l’écurie paulista, toute négociation est interdite durant cette période.





Par JOËL

Facebook
Twitter
email
Whatsapp