PSG : FIFA, lourde peine requise contre Nasser Al-Khelaïfi

Nasser Al-Khelaïfi, président du PSG Publié le 22 septembre 2020 à 22:45

Nasser Al-Khelaïfi est dans le collimateur de la justice suisse. Après avoir été entendu, le président du PSG sait désormais la peine requise par le parquet à son encontre.

Nasser Al-Khelaïfi condamné à 28 mois de prison ?

Nasser Al-Khelaïfi (46 ans), président du PSG et beIN Media, a été entendu dans l’affaire liée aux contrats de diffusion de la coupe du monde de la FIFA conclus entre le média et l'instance mondiale du football en avril 2014, ainsi que pour des accusations de corruption. En attendant le verdict des juges, le parquet a requis 28 mois de prison (dont du sursis) pour le dirigeant du club de la capitale accusé « d’incitation à gestion déloyale aggravée ». D’après les informations de l’Agence France Presse relayée par L’Équipe, « il s'agit des deux premières peines d'emprisonnement requises sur le sol européen dans les multiples scandales qui empoisonnent le football mondial, après la condamnation aux États-Unis de plusieurs anciens dirigeants sud-américains ».

Que reproche le parquet au président du PSG ?

Selon le parquet, Nasser Al-Khelaïfi est une « personnalité phare du football » qui a apporté son aide à Jérôme Valcke (ancien secrétaire général et N°2 de la FIFA) l'été 2003, pour « l’achat d’une luxueuse villa en Sardaigne, au moment où beIN négociait la prolongation de ses droits médias en Afrique du Nord et au Moyen-Orient pour les Mondiaux 2026 et 2030 ». Le dirigeant qatarien « a foulé aux pieds les règles éthiques élémentaires » et a « agi par appât du gain » d’après le procureur. Pour Jérôme Valcke, le parquet suisse a requis une condamnation de trois ans de prison (également avec sursis partiel).





Par ALEXIS

Facebook
Twitter
email
Whatsapp