PSG-OM: Affaire Neymar-Alvaro, l'espagnol prêt à quitter l' OM

Alvaro Gonzalez va-t-il quitter l’OM à cause des accusations de Neymar ?

Accusé de racisme par Neymar lors du Classique PSG-OM (0-1), Alvaro Gonzalez pourrait prendre une décision radicale. Le défenseur central espagnol serait prêt à quitter l’Olympique de Marseille.

PSG-OM : Alvaro Gonzalez, un raciste selon Neymar

Le Classique PSG-OM (0-1, 3e journée de Ligue 1) continue de chauffer entre Neymar et Alvaro Gonzalez et l’affaire prend désormais des allures insoupçonnées. Selon l’attaquant du Paris Saint-Germain, le défenseur central de l’Olympique de Marseille l’aurait traité de « singe » lors du match. Une accusation catégoriquement niée par l’Espagnol. Problème, c’est que les images du diffuseur Téléfoot ne permettent pas de prouver les faits. Des experts en lecture labiale hispanophones se sont prononcés, les uns pour Neymar, les autres pour Alvaro Gonzalez. Mais ces spécialistes, en plus de se contredire, n’ont pas été mandatés par la commission de discipline de la LFP qui a placé l’affaire en instruction dans l’attente de preuves.

L’Espagnol très affecté par les accusations du Brésilien

En attendant ces preuves, Alvaro Gonzalez vit des jours difficiles, à en croire RMC Sport ce mercredi. Son numéro de téléphone aurait été divulgué et il aurait reçu des menaces de mort. Même des supporters de l’OM l’auraient désormais pris en grippe. Le joueur espagnol en est très affecté, tant dans sa vie privée que sur les pelouses, à l’image de ses prestations très moyennes contre l’ASSE (0-2) et le LOSC (1-1). Dans le dur, le joueur de 30 ans peut tout de même compter sur le soutien de son club, de ses coéquipiers et de son entraîneur. Mais ce soutien ne lui suffit plus. Pour inverser la tendance et cesser d’être considéré comme un raciste rien que sur la base des accusations de Neymar, Alvaro Gonzalez a décidé de rencontrer les dirigeants et les représentants des groupes de supporters marseillais pour s’expliquer.

Le défenseur n’exclut pas de quitter le club

Une réunion a donc eu lieu au centre Robert Louis-Dreyfus avec les dirigeants olympiens, les représentants des groupes de supporters et l’ancien taulier de Villarreal. Au cours de cette réunion, le défenseur central phocéen a répété avec émotion ce qu’il a toujours dit depuis les accusations de Neymar : il n’a pas tenu de propos racistes contre la star parisienne. Selon la radio sportive, l’ex-joueur de l’Espanyol Barcelone aurait même déclaré : « Si vous ne me croyez pas, si je suis un problème, alors j’accepte de partir et de quitter l’OM sans la moindre indemnité. »





Par JOËL
Publié le 23 septembre 2020 à 22:41 | mis à jour le 23 septembre 2020 à 22:43

Facebook
Twitter
email
Whatsapp