OM : Luis Henrique arrive, Germain menacé, Nantes se signale

OM : le FC Nantes bloqué par le salaire de Valère Germain Publié le 24 septembre 2020 à 10:51

Priorité du FC Nantes cet été, le recrutement d’un attaquant n’est toutefois pas encore bouclé, à une dizaine de jours de la fin du marché. Les recruteurs nantais n’excluent pas de se lancer à nouveau aux trousses de Valère Germain, joueur de l’ OM. Mais la mission s’annonce compliquée.

OM : nouvelle offensive du FC Nantes pour Valère Germain ?

Valère Germain pourrait-il débarquer en cette fin de mercato estival 2020 ? Pas sûr que l’ancien attaquant monégasque continue d’évoluer à l’OM où l’arrivée imminente du prodige brésilien Luis Henrique pourrait le pousser dehors. Bonne nouvelle pour le FC Nantes en quête d’un buteur cet été et qui n’aurait rien perdu de son intérêt pour le joueur de l’Olympique de Marseille. Selon les informations de L’Équipe, Christian Gourcuff apprécie l’ex-attaquant niçois et souhaiterait le signer cet été pour le positionner à la pointe du secteur offensif des Canaris. Et le temps presse, vu qu’il ne reste plus qu’une petite dizaine de jours avant la clôture du mercato estival. Pour Valère Germain, en manque de temps de jeu à l’ OM, un départ au FC Nantes ne serait pas une option à écarter. Les recruteurs nantais, l’entraîneur Christian Gourcuff et le buteur marseillais semblent donc sur la même longueur d’onde.

Un obstacle infranchissable dans le dossier ?

Mais l’affaire serait encore très loin d’être pliée pour le FC Nantes. En effet, Valère Germain toucherait près de 300.000 euros bruts par mois à l’OM. Un salaire que le club de la Cité des Ducs ne semble pas en mesure de garantir à l’attaquant olympien. D’où un gros blocage dans le dossier. Pour débloquer la situation et rendre la signature possible, il faudrait que les recruteurs nantais acceptent de faire des efforts pour verser ce salaire au joueur ou que ce dernier fasse un sacrifice sur son salaire. Reste à voir lequel des deux camps va se décider pour faciliter le transfert…





Par JOËL

Facebook
Twitter
email
Whatsapp