Stade de Reims : C3, l'élimination vue par Guion et Caillot

Stade de Reims : Guion et Caillot déçus de l’élimination en Ligue Europa Publié le 25 septembre 2020 à 11:00

Le Stade de Reims a été éliminé sur la pelouse de Fehérvar (0-0 a.p., 1-4 aux t.a.b.) au troisième tour éliminatoire de la Ligue Europa. L’entraîneur David Guion a pointé un manque d’initiative de ses joueurs, alors que le président Jean-Pierre Caillot évoque une profonde amertume.

Stade de Reims : David Guion pointe la prestation de ses joueurs

Le Stade de Reims aura connu une aventure très brève en Ligue Europa. Après avoir brillé en Ligue 1 la saison dernière pour se qualifier à cette compétition européenne, les Stadistes n’ont joué que 2 matchs. Vainqueurs du Servette de Genève (0-1), les Rémois ont été éliminés en Hongrie par Fehérvar. Une défaite qui a fait mal à David Guion. Ce dernier a reconnu que le Stade de Reims « a manqué de prise d'initiatives et de qualité pour pouvoir faire la différence ». Très amer, l’entraîneur champenois a ajouté que les Rémois ont « laissé les Hongrois dans leur confort » et ne pourraient accuser personne d’autre qu’eux-mêmes. Selon David Guion, le club champenois « s'est créé très peu d'occasions et... n'a pas fait ce qu'il fallait durant 120 minutes pour pouvoir l'emporter ». La grande frustration du technicien français, « c'est qu'il y avait la place pour l'emporter... ». Mais s’il ne cache pas qu’il y a « beaucoup de déception dans le vestiaire », le coach rémois pense tout de même qu’ « il faudra être capables de se remobiliser et surtout de rebondir ».

Jean-Pierre Caillot se dit très déçu

Pour sa part, Jean-Pierre Caillot n’a pas caché « une grosse déception ». Dans des propos rapportés par l’Union, le président du Stade de Reims a partagé la même analyse que son entraîneur. Le dirigeant stadiste a estimé que ses joueurs n’ont pas « trouvé de solutions dans le jeu ». Jean-Pierre Caillot est d’autant déçu qu’il souhaitait « aller au bout de l'aventure » et croyait « sincèrement » que les Champenois pouvaient y parvenir. Mais le patron des Rémois a une explication à cette élimination prématurée. Il pense que leur « médiocre début de saison a dû aussi jouer sur le moral des joueurs ».





Par JOËL

Facebook
Twitter
email
Whatsapp