OL Mercato : Houssem Aouar déjà d’accord avec Arsenal !

Houssem Aouar, milieu de terrain de l'OL Publié le 26 septembre 2020 à 10:55

L’ OL a donné un bon de sortie à Houssem Aouar, mais n’a toujours pas trouvé d’accord pour le transfert de ce dernier. Parmi les nombreux courtisans du meneur de jeu, Arsenal est bien parti pour rafler la mise. Le joueur aurait déjà accepté les conditions du club londonien.

OL : Aouar n'attend plus que l'accord entre Lyon et Arsenal

L’OL n’a plus qu’une semaine pour acter le transfert d’Houssem Aouar. Plusieurs clubs sont certes intéressés par le profil du milieu de terrain, mais les offres ne sont pas conséquentes. Seul Arsenal a véritablement avancé sur le dossier du joueur de 22 ans. Le club anglais a transmis une offre estimée à 40 M€ à l’Olympique Lyonnais qui n’a pas encore donné de suite. En effet Jean-Michel Aulas espère récupérer entre 50 et 60 M€ pour le joueur formé à Lyon. Entre-temps, le néo-Tricolore s’est déjà mis d’accord avec les Gunners d’après les informations de la chaîne Téléfoot. Il ne reste donc plus qu’une entente entre Arsenal et l'OL, afin de boucler le transfert d’Houssem Aouar d'ici le 5 octobre.

Le profil d'Houssem Aouar intéresse de grosses pointures

Houssem Aouar est très courtisé depuis l’été 2019. Il l'est encore plus depuis que l'OL a brillé en Ligue des champions la saison dernière, en éliminant la Juventus et Manchester City. En plus de la Vieille Dame et des Citizens, Liverpool, le Real Madrid et le FC Barcelone sont aussi sous le charme du N°8 lyonnais. Jean-Michel Aulas l’avait même promis à son ami Andrea Agnelli, président de la Juve. Le dirigeant rhodanien avait également confirmé l’intérêt des Merengues en déclarant en décembre 2019 : « Quand Houssem Aouar viendra me voir dans deux ans pour aller au Real, je ne pourrai pas le retenir ». Arrivé sur la longue liste des prétendants du natif de Lyon, Arsenal est évidemment la préférence de ce dernier. Il faut cependant préciser que la crise sanitaire de covid-19 a affecté les finances des clubs, ce qui justifie leur hésitation sur le marché de l'été.





Par ALEXIS

Facebook
Twitter
email
Whatsapp