Barça Mercato : Koeman tient le remplaçant de Luis Suarez

Alexander Isak dans le viseur du Barça Publié le 28 septembre 2020 à 08:06

Luis Suarez parti à l’Atletico Madrid, Ronald Koeman n’exclut pas l’idée de signer un nouvel avant-centre avant la fin du mercato. Selon Mundo Deportivo, l’entraîneur du Barça aurait même déjà débusqué l’oiseau rare, en la personne du Suédois Alexander Isak, joueur de la Real Sociedad.

Alexander Isak, nouvelle cible offensive du Barça

Difficile de laisser filer un attaquant comme Luis Suarez sans lui trouver un remplaçant. Ronald Koeman l'a bien compris et voudrait attirer un buteur avant la fin du mercato estival. Dans l’anticipation, les recruteurs du Barça avaient déjà multiplié les pistes, à savoir Pierre-Emerick Aubameyang (Arsenal), Lautaro Martinez (Inter Milan), Memphis Depay (OL), Willian José (Real Sociedad)… Autant de pistes qui n’ont pas abouti. À une semaine de la fin du mercato, les recruteurs barcelonais auraient décidé de relancer la piste menant à Alexander Isak, attaquant de la Real Sociedad. Auteur d’une bonne saison 2019-2020 avec le club de Saint-Sébastien, l’attaquant suédois serait à nouveau convoité par le Barça dans cette dernière ligne droite du mercato estival. Un dossier tellement important pour le Barça que Henrik Larsson , adjoint de Ronald Koeman, aurait été chargé de convaincre son jeune compatriote de signer chez les Catalans.

Quelle réponse de la Real Sociedad ?

La Real Sociedad n'est pas opposée à un transfert de son joueur au Barça. Les responsables de la formation de Saint-Sébastien espèrent tout juste profiter d'un éventuel transfert pour renflouer leurs caisses, mais le joueur ne sera pas bradé. En effet, la clause libératoire de l’attaquant suédois est fixée à 70 millions d’euros. Avec un tel prix et en ces temps de crise économique, les recruteurs du Barça risquent de marquer un coup d'arrêt sur ce dossier Alexander Isak, même si le président du club espagnol, Josep Maria Bartomeu, a récemment affirmé que son club n'avait pas de problème d'argent et qu'il était prêt à payer le prix qu'il faut en fonction du joueur ciblé.





Par JOËL

Facebook
Twitter
email
Whatsapp