Mercato ASSE : Wesley Fofana, Caïazzo se déresponsabilise

Mercato ASSE : Bernard Caïazzo évoque Wesley Fofana Publié le 28 septembre 2020 à 09:10

Bernard Caïazzo, le co-président de l’ ASSE, a évoqué le dossier Wesley Fofana ou presque. Alors que Claude Puel refoule les unes après les autres les offres reçues par le club pour le défenseur central, le dirigeant de l’ As Saint-Étienne a livré un discours qui limite sa responsabilité sur ce dossier.

Mercato ASSE : Claude Puel responsabilisé par Caïazzo ?

Wesley Fofana aimerait partir de l’ ASSE avant la fin du mercato. Le défenseur franco-ivoirien est courtisé par des clubs anglais déjà passés à l’acte avec des offres concrètes pour le recruter. En effet, Leicester City a fait une proposition pour essayer de recruter le joueur de l’ AS Saint-Étienne. Claude Puel a refusé cette offre qui avoisinerait les 30 millions d’euros. Une autre formation anglaise, West Ham cette fois, est aussi venue aux nouvelles. Et comme son prédécesseur, ce club anglais a fait une proposition estimée à 36 millions d’euros. Pour ce joueur formé au club, Claude Puel continue de dire « non » à toutes ces offres.

Sur ce dossier, l’entraîneur stéphanois est seul en première ligne, ce que vient de confirmer Bernard Caïazzo, le co-président du directoire de l’ As Saint-Étienne. Alors que sa position à lui ainsi que celle de son collègue Roland Romeyer sont attendues, il a tout juste mis en avant l’autorité du « plus que » manager général de l’ ASSE qu’est Claude Puel. Il a confié sur Téléfoot La Chaîne : « Je veux dire une chose très importante là-dessus (ndlr le dossier Fofana). Pratiquement en Europe, il n’existe aucun club où le coach est membre du directoire. Chez nous, Claude Puel est membre du directoire. Ce qui veut dire que quand chaque semaine le directoire se réunit et parle marketing, finances, stade et pas que football et joueurs, le coach assiste, écoute et donne des avis souvent autorisés d’ailleurs. C’est plus qu’un manager général. C’est un choix qui a été fait, un choix délibéré. Le coach, c’est la deuxième ou troisième personne la plus d’importante d’un club. C’est honorer le métier même de coach que de donner ses attributions aux coachs qui le souhaitent et qui sont capables d’exercer la fonction ».

Les chiffres qui donnent raison à Claude Puel

Des rumeurs d’une envie des deux présidents de vendre Wesley Fofana circulent. Mais visiblement, ils laissent la main à Claude Puel sur ce dossier. Nul ne sait si le technicien stéphanois joue de fermeté pour amener les courtisans de son joueur à offrir plus d’argent où s’il ferme clairement la porte à un départ de celui-ci. Une chose est certaine, l’ASSE n’a remporté aucun de ses matchs en l’absence de son jeune défenseur. Encore ce week-end, face au Stade rennais, le club stéphanois s’est incliné 0-3. Ces résultats pourraient nourrir les arguments de Claude Puel sur la nécessité de garder Wesley Fofana dans son groupe au moins cette saison.





Par Gary SLM

Facebook
Twitter
email
Whatsapp