Stade Rennais Mercato : Simakan, Holveck transmet une offre

Le RC Strasbourg refuse 14M€ du Stade Rennais FC pour Mohamed Simakan Publié par JOËL le 28 septembre 2020 à 16:30

Le SRFC s’active pour signer un second défenseur central avant la fin du mercato. Les recruteurs du Stade Rennais FC auraient formulé une offre pour Mohamed Simakan, joueur du RC Strasbourg. Mais la mission s’annonce compliquée.

14M€ du Stade Rennais FC pour Mohamed Simakan

Pour renforcer sa défense centrale cet été, le Stade Rennais FC a déjà signé Nayef Aguerd en provenance du Dijon FCO. Mais les recruteurs bretons voudraient signer un second défenseur central. Après avoir multiplié les pistes (Axel Disasi, Mohammed Salisu…), le SRFC aurait décidé de jeter son dévolu sur Mohamed Simakan. Si le jeune défenseur central strasbourgeois était annoncé plusieurs jours avant dans le viseur des recruteurs rennais, ces derniers auraient décidé d’accélérer à une semaine de la fin du mercato estival (5 octobre). Nicolas Holveck et son staff ont donc transmis une offre de 14 millions d’euros plus les bonus aux dirigeants du RC Strasbourg pour signer la pépite de 20 ans. « Le Stade Rennais a sondé Strasbourg pour Mohamed Simakan. Une offre orale de 14 millions d’euros + bonus a été faite », a tweeté Marc Mechenoua. Une belle offre qui est toutefois loin de séduire les dirigeants alsaciens au point de céder Mohamed Simakan, également convoité par d’autres écuries.

Deux grosses difficultés dans le dossier

Malgré son offre de 14 millions d’euros, le Stade Rennais FC est encore très loin de conclure l’affaire. En effet, les dirigeants de la formation alsacienne ont rejeté la proposition rennaise et réclame 20 millions d’euros avant de céder le prodige défensif. « Refus du RCSA qui demande 20 millions d’euros pour son jeune défenseur », annonce la source. De plus, Mohamed Simakan serait visé par l’OL et surtout l’Atalanta Bergame, deux clubs qui ont largement les moyens de payer le prix réclamé par les dirigeants strasbourgeois. Entre le prix à payer, la concurrence de l’Olympique Lyonnais et de l’Atalanta Bergame et le timing serré, les Rouge et Noir devront se donner un mal fou pour espérer rafler la mise.

Afficher les commentaires