OGC Nice : Neymar et Alvaro épargnés, Vieira pas d’accord

Patrick Vieira surpris de la décision sur la polémique Neymar - Alvaro. Publié par ALEXIS le 01 octobre 2020 à 20:01

Ni Neymar ni Alvaro González n’ont été sanctionnés pour leurs altercations lors du Classico PSG - OM. Patrick Vieira, entraîneur de l'OGC Nice, est surpris du verdict de la Commission de discipline de la LFP concernant des soupçons de propos racistes qui pèsent sur chacun de ces deux joueurs.

Polémique Neymar - Alvaro, Vieira réclame des sanctions

La LFP n’a infligé de sanctions ni à Neymar ni à Alvaro González. Ces deux joueurs ont été au centre d’une grosse polémique lors du Classico de la 3e journée de Ligue 1 disputée au Parc des Princes le 13 septembre dernier. Le Brésilien du Paris Saint-Germain avait pourtant accusé l’Espagnol de l’Olympique de Marseille de propos racistes à son encontre. Après enquête, la Commission de discipline s’est limitée aux deux matchs de suspension infligée précédemment à Neymar pour son expulsion et n’a pas puni Alvaro González. Patrick Vieira regrette qu'il n'y ait pas eu de sanctions dans cette polémique relative à des injures à caractère raciste évoquées par la star brésilienne. Le coach de l’OGC Nice n’a pas manqué de dire ses quatre vérités à la Ligue. « On parle de racisme, de propos qu'on ne peut pas accepter. Qu'il n'y ait pas de sanctions, ça me dérange un peu », a-t-il déclaré en conférence de presse ce jeudi. Le technicien de 44 ans « pense que d'un côté comme de l'autre, il devrait y avoir des sanctions ». « On doit aller chercher la vérité quoiqu'il arrive, pour avoir des sanctions », a insisté Patrick Vieira.

Neymar de retour contre Angers SCO

À noter que Neymar a purgé ses deux matchs de suspension contre le Gym (3-0) et le Stade de Reims (2-0). Il avait été exclu dans le temps additionnel du Classico, pour avoir donné un coup à Alvaro González au après une grosse bagarre entre Parisiens et Marseillais en toute fin de match. Finalement, 5 cartons rouges avaient été distribués par l'arbitre Jérôme Brisard, soit 3 pour le PSG (Layvin Kurzawa, Lenadro Paredes et évidemment Neymar) et 2 pour l'OM (Jordan Amavi et Dario Benedetto), plus 12 cartons jaunes. Le N°10 des Rouge et Bleu fait son retour, ce vendredi (21h), en ouverture de la 6e journée de Ligue 1 contre Angers SCO, à Paris.

Afficher les commentaires