OM Mercato : Thauvin relance la question de son avenir

OM : Florian Thauvin n’exclut pas un départ à la dernière minute Publié le 02 octobre 2020 à 19:35

Présent ce vendredi en conférence de presse, Florian Thauvin n’a pas échappé à la question sur son avenir. Le joueur de l’ OM a eu une réponse agacée avant de se montrer plus calme.

Florian Thauvin préoccupé par ses performances

Florian Thauvin sera en fin de contrat en juin prochain. Or, aucune prolongation ne se profile à l’horizon. Plusieurs observateurs estiment que l’ailier droit de l’ OM envisage de ne pas prolonger afin de partir libre en fin de saison. Cette option lui permettrait de négocier une grosse prime à la signature. L’ancien Bastiais a expliqué que son objectif était d’abord de retrouver le plaisir de jouer, après une saison 2019-2020 quasi blanche avec seulement une trentaine de minutes de jeu sur 2 matchs. « Ce n'est pas que je veux botter en touche. Quand on passe une saison blanche, aujourd'hui, je n'ai qu'une seule chose en tête : jouer au ballon. Je veux d'abord régler mes problèmes de méforme », a déclaré Florian Thauvin, l’air agacé. Pour le natif d’Orléans, la question de son avenir ne viendra qu’après avoir retrouvé son meilleur niveau. « Après on verra ce qui se passera. Avant de penser à l'avenir, je dois d'abord penser au présent. Je dois être performant », a indiqué l'attaquant de l' OM.

Le joueur de l' OM ouvert à toutes les options

Florian Thauvin pense malgré tout à son avenir. L’ex-Magpie sait qu’en temps de mercato, on ne peut jamais jurer de rien et que des surprises de dernière minute sont toujours possibles, surtout en cas de grosse offre. « On ne sait jamais comment ça se passe. Je suis là aujourd’hui. Demain on ne sait jamais. Le club peut me dire : "fais tes valises". Je l'ai déjà vécu », a-t-il reconnu avant d’avouer : « J'écouterai toujours tout, même si j'ai cinq années de contrat. » Pour mémoire, un transfert de l’attaquant de l’ OM avait été évalué à 80 millions d’euros par le CIES, en février 2018. Un peu plus de 2 ans et demi plus tard, 15 millions d’euros pourraient convaincre les dirigeants de l’Olympique de Marseille de céder le champion du monde. En cause, sa blessure à la cheville droite contractée lors de la préparation estivale 2019 et qui l’a tenu éloigné des pelouses pendant plus de 6 mois.





Par JOËL

Facebook
Twitter
email
Whatsapp