OM : Le marseillais Alvaro Gonzalez menacé de mort

OM : Alvaro Gonzalez et ses parents menacés de mort par les supporters de Neymar Publié par JOËL le 03 octobre 2020 à 17:45

Le défenseur de l' OM, Alvaro Gonzalez, a reçu des menaces de mort. Des inconditionnels de l'attaquant brésilien du PSG voudraient s'en prendre à la vie du joueur de l'Olympique de Marseille. L'intéressé a révélé cette menace au Mundo Deportivo.

OM : Alvaro Gonzalez ciblé par les fans de Neymar

Alvaro Gonzalez a de sérieux problèmes depuis l'éclatement de l'affaire de racisme envers Neymar le soir du Classico PSG-OM. Le défenseur central marseillais a souffert pendant les jours qui ont suivi son altercation avec la star brésilienne. « J'ai compris ce que cela signifiait quand je suis arrivé à Marseille », a-t-il raconté dans les colonnes du média espagnol. Pour s’être accroché sur la pelouse avec Neymar, l’ancien joueur de Villarreal a reçu plusieurs millions de messages sur son téléphone. « Nous avons atterri et j'ai commencé à recevoir plus de deux millions de messages sur mon téléphone… », a confié l’Espagnol. Le joueur de l’ OM n’avait « jamais vu un tel chiffre, avec toutes sortes de menaces, des messages dans d'autres langues ».

Marseille : Le clan Alvaro Gonzalez menacé de mort

Malgré les millions de messages sur son téléphone, Alvaro Gonzalez n’était pas au bout de ses peines. Même les parents de l’ex-taulier de l’Espanyol Barcelone étaient également visés par les fans de Neymar. « Je ne comprenais rien. Ils m'ont envoyé des photos des voitures que nous utilisions, ils disaient qu'ils allaient venir chez moi pour me tuer, il y a aussi eu des messages à mes parents avec leur magasin qui disaient qu'ils allaient les tuer aussi », a révélé le Marseillais. Face à tant de menaces, le joueur de l’ OM a perdu le sommeil. « Au moment où j'ai appris cela, je n'ai pas dormi », a-t-il avoué. Ces moments compliqués ont permis au joueur de 30 ans de comprendre que Neymar est très populaire. « La puissance médiatique de Neymar est très grande ». Alvaro Gonzalez estime que le Brésilien ne se sait pas aussi célèbre.

Neymar accusait le marseillais de l'avoir traité de "singe", une insulte raciste. Le défenseur a aussi fait savoir que le brésilien lui avait lancé une insulte homophobe. Chargée de juger l'affaire, la Commission de discipline de la LFP a épargné de sanction les deux joueurs faute de preuves indiscutables.

Afficher les commentaires