SRFC Mercato : Mbaye Niang, le dernier coup de l’ OM ?

Mercato SRFC : Mbaye Niang vers l' OM Publié le 04 octobre 2020 à 10:11

Avec Mbaye Niang, l’ OM pourrait réaliser un gros coup sur ce mercato estival. Le joueur sénégalais du SRFC, annoncé dans le viseur de l’ Olympique de Marseille, pourrait être la surprise de cette fin du mercato estival.

SRFC Mercato : Mbaye Niang, la surprise mercato de l’ OM ?

Dans le viseur de l’ OM, Mbaye Niang n’avait pas fait de mystère sur son souhait de rejoindre le club phocéen. Même si André Villas-Boas a affirmé par la suite qu’il ne ciblait pas l’ancien milanais, justifiant son propos par un manque de moyens qui caractérise l’ Olympique de Marseille, la vérité est que Mbaye Niang pourrait finir le mercato loin du SRFC et à Marseille. Les Marseillais ont toujours autant besoin d’un numéro 9 expérimenté et ils pourraient bientôt disposer de moyens pour en recruter un.

En effet, avec la possible vente de Duje Caleta-Car à West Ham pour plus de 20 millions d’euros, l’OM pourrait avoir les fonds nécessaires pour convaincre le Stade rennais. En Bretagne, les dirigeants ont déjà pris des dispositions pour compenser le départ de Mbaye Niang. Les signatures de Martin Terrier et Serhou Guirassy, des attaquants polyvalents, et le possible transfert de Jérémy Doku devraient définitivement armer Julien Stéphan pour affronter cette saison. S’il venait à rester au SRFC, Mbaye Niang serait plus un problème qu’une solution pour l’entraîneur. Julien Stéphan a des engagements à tenir vis-à -vis des nouvelles recrues en termes de temps de jeu. Il ne devrait pas accorder sa priorité à un joueur qui a demandé un bon de sortie pour cet été.

Une porte de sortie arrangeante pour le Stade rennais et Niang ?

Le Stade rennais pourrait donc accepter une offre d’un prêt payant de l’Olympique de Marseille. Un transfert au rabais, avec des bonus liés aux performances du buteur, et une commission sur sa revente sont autant d’éléments pouvant permettre d’aboutir à un rapide accord. Une telle solution aiderait les Rennais à se séparer par la même occasion d’un gros salaire.





Par Gary SLM