SCO Angers : Les Angevins concluent une belle affaire (Off.)

SCO Angers : Rayan Aït-Nouri prêté à Wolverhampton Publié le 04 octobre 2020 à 21:16

Le SCO Angers est parvenu à céder Rayan Aït-Nouri à Wolverhampton sous forme de prêt avec option d’achat automatique. L’été prochain, les Angevins encaisseront un gros chèque pour cette opération.

SCO Angers : Rayan Aït-Nouri rejoint Wolverhampton

Les derniers jours du mercato estival sont très mouvementés et le SCO Angers n’est pas épargné. Auteur de belles prestations au poste de latéral gauche, Rayan Aït-Nouri quitte les Angevins après seulement 23 matchs en Ligue 1, où il s'est révélé la saison dernière, pour rejoindre Wolverhampton, en Premier League. Le club angevin a officialisé l’opération sur son site officiel. Les Wolves ont ainsi devancé le FC Barcelone, également annoncé aux trousses du Scoïste de 19 ans. Le natif de Val-de-Fontenay devra désormais s’imposer dans un championnat réputé très physique.

Quelle offre des Wolves pour le latéral gauche angevin ?

Rayan Aït-Nouri était arrivé au SCO Angers un peu par hasard. Les faits remontent au début de l’année 2016. Axel Lablatinière vient à Eragny-sur-Oise pour observer une détection pour l’entrée à l’INF Clairefontaine. Le regard de l’ex-recruteur angevin est attiré par « les chaussures orange » du prodige qui n’avait pas encore 16 ans et qui n’était même pas concerné par la détection. « Sur le terrain d’à côté, il y avait un match entre les U15 du Val d’Oise et du Val-de-Marne. Ils étaient à l’échauffement et je vois ce joueur, pendant un toro faire des grigris, des roulettes », s’est souvenu Axel Lablatinière dans les colonnes d’ Ouest-France. Pour la suite, l’ascension de Rayan Aït-Nouri a été fulgurante. Après 4 ans de belles prestations au SCO Angers, la pépite vient de rejoindre Wolverhampton dans le cadre d’un prêt avec option d’achat automatique de près de 20 millions d’euros. À ce prix, le jeune défenseur latéral devient la deuxième plus grosse vente de l'histoire du club scoïste. L’été prochain, les dirigeants angevins vont se frotter les mains…





Par JOËL

Facebook
Twitter
email
Whatsapp