OL : Depay, LFP, Adélaïde, les vérités de Jean-Michel Aulas

Jean-Michel Aulas, le président de l'OL Publié le 07 octobre 2020 à 18:10

Jean-Michel Aulas a présenté les comptes semestriels de l’ OL ce mercredi. Au cours de sa sortie, le président lyonnais a également fait le tour de l’actualité de son club.

Les pertes de l’ OL se confirment, la LFP indexée

Mercredi, Jean-Michel Aulas a fait le point sur les finances de l’Olympique lyonnais. Impacté par la crise sanitaire, le produit d’activité de l’ OL s’élève à 271,6 millions d’euros au 30 juin 2020. Il y a un an, celui-ci se chiffrait à 309 M€ à la même période. Le club rhodanien enregistre également un déficit de 15,1 millions d’euros concernant l’excédent brut d’exploitation. Il ne représente « que » 45,9 millions d’euros contre 61 M€ en 2019. Pour rentrer dans ses frais, le président lyonnais entend toujours obtenir une indemnisation de la LFP. Il réclame 117 millions d’euros à la Ligue suite à sa décision de mettre fin au championnat. « Nous avons perdu plus de 100 M€ en chiffre d’affaires […] Le conseil d’État a dit clairement que c’était la LFP, pas l’État, qui avait la responsabilité de l’arrêt des compétitions […] On va donc au Conseil d’État sur le fond, et l’affaire sera évoquée très vite, peut-être la semaine prochaine », explique le dirigeant lyonnais cité par L’Équipe.

Depay au Barça en janvier ?

Durant sa conférence téléphonique, Jean-Michel Aulas est également revenu sur le mercato de l’ OL. Le président lyonnais s’est notamment exprimé sur le cas de Memphis Depay. En fin de contrat en juin 2021, l’attaquant néerlandais était sur les tablettes du FC Barcelone. Mais faute de liquidités, le Barça n’a pas réussi à enrôler le capitaine des Gones cet été. Les négociations pour sa prolongation avec Lyon étant au point mort, Depay pourrait toujours rejoindre le Barça en janvier. « Il va tout faire pour se trouver en situation d’aller là-bas en janvier », indique le président Aulas.

Le point sur Reine-Adélaïde

Contrairement à Memphis Depay, Jeff-Reine Adélaïde a quitté Lyon. Le milieu de 22 ans est prêté cette saison à l’OGC Nice. Pour Jean-Michel Aulas, le départ de l’ancien scoïste était inéluctable, surtout avec l’arrivée de Lucas Paqueta à l’ OL. « Il y aurait eu encombrement si Jeff était resté un an de plus […] C’est pour cela qu’on l’a prêté à Nice, avec une option d’achat qui correspond au prix qui avait été fixé aux autres clubs », souligne le patron des Gones. Pour rappel, l’option d’achat d’Adélaïde est fixée à 25 millions d’euros.





Par Ange A.

Facebook
Twitter
email
Whatsapp