France - Ukraine : La France passe un 7 à l'Ukraine - Résumé et notes

Camavinga a déja inscrit son premier but avec l'Equipe de France Publié le 07 octobre 2020 à 23:35

En plein Roland Garros, l'Equipe de France s'est également prêtée au jeu en passant un 7 à l'Ukraine. Pas une manche d'une partie de tennis, mais bien sept buts marqués par les Bleus mercredi soir lors de la rencontre amicale (7-1).

Camavinga précoce, Giroud boss

Avant d'affronter le Portugal (dimanche) et la Croatie (mercredi prochain) en Ligue des Nations, l'Equipe de France avait programmé un match amical contre l'Ukraine, amputée de la majorité de son effectif dont ses trois premiers gardiens, positifs à la Covid-19. Côté Bleu, Houssem Aouar et Eduardo Camavinga honoraient leur première sélection et le dernier cité n'a pas mis longtemps à se distinguer. D'une inspiration géniale, un retourné venu se loger dans la lucarne opposée de Buschchan, le Rennais ouvrait le score dès la 9e minute (1-0).

Alors qu'il avait manqué une première occasion qui a finalement profité à Camavinga, Olivier Giroud a égalé le nombre de buts de Michel Platini en Equipe de France (41), d'une superbe frappe du gauche finissant sa course dans sa lucarne (2-0, 24'). Le soir de sa centième sélection, le numéro 9 est même devenu le deuxième meilleur buteur de l'histoire des Bleus en inscrivant sa 42e réalisation, une tête plongeante consécutive à une frappe repoussée d'Houssem Aouar (3-0, 34'). En fin de première période, Vitaliy Mykolenko l'a même privé d'un triplé, en trompant son propre gardien sur un corner d'Aouar (4-0, 39').

Premier 7 pour la France

Si la révolte ukrainienne s'est concrétisée par la réduction de l'écart de Viktor Tsyhankov, auteur d'un tir puissant dès 20 mètres sur la gauche de Maignan, rentré suite à la blessure de Mandanda (4-1, 53'), la France a repris le dessus après les entrées de Kylian Mbappé et Antoine Griezmann. Le premier a d'abord été passeur décisif pour Corentin Tolisso, sur une magnifique frappe enroulée du joeuur du Bayern (5-1, 65'), avant de se signaler en tant que buteur, profitant de la remise de Wissam Ben Yedder pour se défaire de ses poursuivants et ajuster Buschchan en puissance (6-1, 82'). Le joueur du Barça, quant à lui, a inscrit le huitième et dernier but de la soirée sur une frappe lointaine également, légèrement contrée, que n'a pas pu dévier Buschchan (7-1, 89').

L'Equipe de France engrange ainsi beaucoup de confiance avant le rendez-vous décisif face au Portugal en Ligue des Nations, les Lusitaniens partageant la tête de la poule 3 de la ligue A avec les Bleus.

Les notes des Bleus

Mandanda 5 - Pavard 6, Upamecano 5 (puis Varane 46'), Lenglet 5, Digne 6 - Nzonzi 6, Camavinga 7 (puis Pogba 59'), Tolisso 8, Aouar 6 (puis Griezmann 59') - Giroud 8 (puis Ben Yedder 73'), Martial 5 (puis Mbappé 46').





Par Clément

Facebook
Twitter
email
Whatsapp