OL : Depay révèle la cause de son transfert manqué au Barça

OL : Depay sort la vérité sur son transfert manqué au Barça Publié le 08 octobre 2020 à 09:48

Cible du Barça lors du mercato estival, Memphis Depay est finalement resté à l’ OL. Mercredi soir, l’attaquant de l’Olympique Lyonnais a cité « le règlement » comme étant la raison de ce transfert manqué.

OL : le transfert de Memphis Depay au Barça bloqué par « le règlement »

Poussé vers la sortie au Barça, Luis Suarez a signé à l’Atletico Madrid. Pour remplacer l’international uruguayen à la pointe de son secteur offensif, le club catalan a sondé plusieurs pistes (Aubameyang, Lautaro Martinez…). Mais la piste menant à Memphis Depay, attaquant de l’ OL, s’est trouvée être la plus chaude. Ronald Koeman aurait aimé retrouver son jeune compatriote qu’il avait entraîné pendant deux ans sur le banc de la sélection néerlandaise. De plus, la situation contractuelle du capitaine des Gones (fin de contrat en juin 2021) aurait pu faciliter son départ cet été pour ne pas risquer de le voir partir libre l’été prochain. Malgré tout, l’ancien joueur de Manchester United n’a pas rejoint le Barça. Interrogé sur les raisons de ce transfert manqué alors que toutes les conditions étaient favorables, le joueur de l' OL a pointé du doigt certaines dispositions. « J’étais assez proche du Barça. Seul le règlement ne m’a pas permis de signer. Nous n’avons pas besoin d’entrer dans tous les détails, mais certaines règles l’ont malheureusement empêché », a-t-il révélé au micro de la chaîne de télévision NOS, après la défaite des Pays-Bas contre le Mexique (0-1).

De quel « règlement » le Néerlandais parle-t-il ?

Memphis Depay n’a pas souhaité « entrer dans tous les détails ». Mais la presse catalane explique que les autorités sportives espagnoles ont empêché le transfert à cause de l'impact financier négatif que cela aurait eu sur le plafond salarial autorisé au Barça. Le salaire de Memphis Depay aurait obligé le club catalan à dépasser le plafond salarial qui lui est autorisé. Or, les autorités sportives espagnoles n'envisagent pas cette option. Mais l'affaire est loin d’être bouclée. Le dossier pourrait être remis sur la table des négociations dès janvier. Jean-Michel Aulas lui-même n’exclut pas cette hypothèse. « Il va tout faire pour se trouver en situation d’aller là-bas en janvier », a déclaré le président de l’ OL mercredi lors de la présentation des comptes semestriels du club.





Par JOËL

Facebook
Twitter
email
Whatsapp